Et je pèse mes mots...

Le monde comme il va (mal…)


La pensée du jour
Montrez-moi un homme heureux, moi, je vous montrerai la suffisance, l’égoïsme, la malignité… à moins que ce ne soit la totale ignorance.
Julian Green

L’humeur du jour
Pour vivre heureux – c’est à dire “tranquille”, loin des tumultes et des combats du monde, faut-il vivre le nez sur nos nombrils ? Il n’y a d’ailleurs souvent pas à chercher bien loin les raisons de ne se préoccuper que de soi et des siens…

De toutes façons, le reste passe si vite, en une succession de buzz et d’indignations, de marches blanches et de scandales, d’explosions et de naufrages. En passant par le cancer d’une célébrité.
Tout est relayé également. Le discours du pathétique Casta-cire-pompes comme l’odieuse nouvelle d’un marché aux esclaves en Libye

Heureusement, parfois l’indignation générale est immédiate : ils sont réduits à l’esclavages car ils sont noirs, il faut signer la pétition pour que cesse la vente d’hommes noirs.

Non.
Ils sont réduits à l’esclavage car ils sont pauvres.

Le cadeau du jour
et pendant ce temps, au Qatar ou ailleurs

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le monde comme il va (mal…) »

  1. « Enfin, c’est également un pays que l’Union européenne a choisi comme un partenaire chargé d’«assurer» la frontière sud de l’Europe. Et ceci dans un but publiquement assumé : éviter que des migrants posent le pied sur le Vieux continent pour y trouver un refuge. »
    Tout le scandale est là. Signé bien sûr

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s