Et je pèse mes mots...·Res Politicus

Un roman national ?


La pensée du jour
– on va en bouffer du Macron dans les mags…
– oui, mais il est beau !
Conversation entendue deux jours après l’élection devant un kiosque à journaux

L’humeur du jour
Dans un bel élan solidaire, nombre de médias avaient décidé de ne pas couvrir la soirée électorale du FN.
Vue l’heure à laquelle les déclarations tombaient, on savait déjà tous qu’ils n’allaient pas manquer la célébration d’une victoire et que le sacrifice n’était en rien démesuré.
Puis qu’on se rassure, si les medias n’allaient pas vers le FN, Philippot lui venait bien chez eux.

On peut s’interroger sur ce boycott somme toute très relatif.
D’un autre côté (ou « en même temps », comme le dirait notre nouveau président élu), cela laissait toute la place au camp du vainqueur. Car si on part du principe que ce dont on ne parle pas n’existe pas, force est de constater que le contraire est très vrai, et en parfaite conséquence, le mythe Macron est bel et bien en marche.

Dès le lendemain de l’élection, deux soirées spéciales : une sur TF1, l’apogée du story telling, et une sur France 3,  «ainsi soit Macron» en écho à celle d’il y a quelques mois (la stratégie du météore ).
Il faut aller en Suisse pour lire un article objectif sur ce feuilleton sirupeux.

Côté politiques, c’est à celui qui lui cirera le plus les pompes dans les JT : il est brillant, intelligent, visionnaire, bon, empathique et… beau – ha, ses yeux bleus (dixit Bernard Kouchner en mode midinette)

Il faut reconnaître à Macron (et ses conseillers) un sens du timing impeccable, une maîtrise de la comm’ presque parfaite et comprendre qu’une belle partie des français attendait quelqu’un qui générerait un ménage chez les éléphants du PS ou les indéboulonnables des LR.
Car il est aussi un effet secondaire à la détestation des politocards…

La presse écrite s’emballe.
Macron (sa femme, sa belle-fille, bientôt son chien ?) en couv’ fait vendre autant que le FN en plateau fait de l’audience.

Le cadeau du jour
ça va quand même un peu loin…

Publicités

15 réflexions au sujet de « Un roman national ? »

    1. les deux précédents ont été de telles déceptions…
      tu me connais suffisamment pour savoir que mon regret principal tient en la manipulation qu’il y a derrière ce garçon presque parfait, cette poudre (de perlimpinpin) aux yeux pour nous faire adhérer au produit.
      Les vidéos des meetings m’ont plus fait penser à des séances de coaching en entreprise qu’autre chose. Avec un discours auquel tu ne peux qu’adhérer. D’ailleurs, c’est presque mal vu aujourd’hui de porter un regard critique car son discours à lui étant positif, tu peux passer au mieux pour une pessimiste au pire pour un empêcher de réussir.
      J’aurais préféré qqchose « à la loyale » dans son avènement, pas le roman imposé. Les journaux ont eu la main lourde. Trop à mon goût. La palme à la Une de la Vie, et aussi à une photo dans Paris Match avec une légende ahurissante. Faudrait que je la retrouve
      Ensuite, il y a des choses dans son programme (la loi travail de cet été) auxquelles je n’adhère pas, des questions importantes (la taxe d’habitation, sa compensation) qui restent sans réponses – c’est pas faute d’avoir questionné. Et l’absence du développement durable aussi. Maintenant, sur le papier, il veut ce que nous voulons tous : un peuple heureux dans un pays prospère.
      Si tu le peux, regarde l’émission de F3 de lundi soir vers 22h30. Pas mal faite

  1. C’est la vraie couv’ de la Vie ? Mais lls sont bien plus subversifs que Charlie hebdo ! 🙂
    Une chose est sûre, son plan de com’ nous vendrait n’importe quelle lessive ; et c’est bien dans ce but qu’on nous l’a offert.
    Une fois n’est pas coutume, je me suis risqué à causer « politique » : http://wp.me/p3i9co-2F9

    1. ça se passe tellement calmement que j’ai du aller vérifier sur internet qui était notre président en ce moment, car je n’étais pas sûre.. il s’agit donc cette année de Doris Leuthard (eh oui, une femme !)
      notre instance gouvernante, le conseil fédéral, regroupe 7 personnes, surnommés parfois les 7 sages (?, ça se discute, je pense..). chacun des 7 assure la présidence à tour de rôle, pour une année.

      par ici pour un petit mode d’emploi :
      https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/conseil-federal.html

      les 4 partis principaux de la Suisse (PLR, PDC, PS et UDC) sont représentés au conseil fédéral, d’une façon qui se veut aussi équilibrée que possible.

      https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/conseil-federal/systeme-politique-suisse/partis-politiques.html

      en fait, les différents partis font généralement plus parler d’eux lors d’élections locales (cantonales ou communales) et par leurs prises de position lors de nos innombrables référendums que dans le cadre de la fonction présidentielle. il en va de même pour la couverture média qui s’intéresse bien plus aux tenants, aboutissants, partisans et détracteurs des divers référendums qu’au conseil fédéral.
      bon faut dire aussi que nos conseillers fédéraux se baladent pas non plus forcément avec leur slip sur la tête, alors pour l’audimat, c’est pas toujours gagné, hein…
      https://www.rts.ch/info/suisse/7552086-johann-schneider-ammann-fait-rire-en-parlant-tristement-du-rire-.html

      mais bref, plus sérieusement, je dirais que notre système politique nous incite à réfléchir de façon plus pragmatique à la façon dont fonctionne le pays au jour le jour, puisqu’on nous demande régulièrement notre avis, plutôt qu’à nous crisper sur l’identité ou la personnalité d’un président qui, chez nous, n’est pas nécessairement tenu de proposer un remède à tous nos maux.

      vous le trouvez vraiment beau, Macron, vous ? 😉

      1. Joli, plus que la moyenne (et surtout des politiques) . Beau non, il y a qqchose qui me dérange mais je ne mets pas le doigt dessus. Il va être en état de grâce jusque dimanche, après, il va bosser… Je comprends comment il séduit par contre, et ça en dit plus sur les charmés que sur le charmeur.
        Au demeurant, beau ou pas, ce sont ses compétences qui vont primer. J’espère rester objective et ne pas critaliser sur la frustration de la manipulation. Là encore : imaginons que les « manipulateurs » soient bienveillants…

      2. évidemment, un système politique qui incite à réfléchir pragmatiquement, ça ne risque pas de s’implanter de notre côté des Alpes. Sinon, beau ? beuh. Une espèce de gendre idéal, entre Kennedy, Lecanuet et le Ken de Barbie.

  2. Rhaaa t’es marrante, toi, faut bien faire vibrer les coeurs dans les chaumières et récompenser les midinettes qui ont voté pour lui sur sa seule jolie petite gueule;)
    La presse étrangère n’en revient pas de voir ce peuple qui fête l’avènement du Petit Prince le soir et descend dans la rue le lendemain….
    « Malheur au pays dont le roi est un enfant et dont les princes ont mangé dès le matin »

  3. « il endormirait un chat sur une caisse de poissons  » cet homme téléguidé par la grande finance , qui elle même détient tous les médias nationaux !
    C’est vrai, il « présente bien », il n’ est pas mal … mais, parfois il me fait penser à un robot … et j’ai bien peur que ce soit une réalité …
    je ne pense pas quand même qu’il y ait eu beaucoup de votes sur son physique … ce serait trop triste pour les Femmes. Je ne peux pas y croire, ou veux pas …

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s