Et je pèse mes mots...·Res Politicus

Cher député, Cher Charles de Courson…


La pensée du jour
– Cette année, la récolte a été très mauvaise, alors il faut payer le double d’impôts. […] C’est normal ! Les pauvres c’est fait pour être très pauvres et les riches très riches. […] Qu’est-ce qui se passe ?
– C’est les villageois, Monseigneur. Ils vous acclament.
– Ils m’acclament ?
– Oui !
– J’aurais dû leur en prendre le triple !

Louis de Funès – La folie des grandeurs

L’humeur du jour
A l’attention de monsieur Charles de Courson
Député – Assemblée Nationale
126 rue de l’Université 75355 Paris 07 SP

Mail : cdecourson@assemblee-nationale.fr

Cher Monsieur,

J’accuse réception de votre demande d’augmentation en vue de vous assurer un revenu décent. J’ai bien noté votre argument : éviter aux parlementaires la nécessité d’une autre activité rémunérée pour arrondir leurs fins de mois et éviter tout risque de conflit d’intérêt.

C’est tout à votre honneur de mettre en avant ce besoin, motivé par la probité.
J’y ai été très sensible.

Afin de pouvoir y répondre favorablement, comprenant que l’indemnité actuelle de 5600 euros ne vous permettait pas cette loyauté, j’ai demandé à mon employeur de revoir ma propre rémunération, puisqu’une partie sert à financer la vôtre.

Hélas, en dépit des arguments avancés – je me suis permis de reprendre les vôtres – mon employeur bien que satisfait de mes services m’a opposé une fin de non-recevoir, assortie d’une suggestion de trouver du travail ailleurs…

Je me vois donc dans l’obligation de vous faire la même réponse.
Il n’est plus dans mes moyens d’assurer votre revenu et je ne puis que vous conseiller de changer d’orientation professionnelle.

Bonne chance à vous.

Le cadeau du jour
#nocomment

comme un chat au soleil députés

Publicités

7 réflexions au sujet de « Cher député, Cher Charles de Courson… »

  1. si j’ai bien compris, ils veulent s’aligner sur la rémunération moyenne européenne mais dans ce cas il faut aussi réajuster le nombre de députés par habitants ou au KM2 et réajuster aussi les déficits à la moyenne européenne. cela risque d’être compliqué à défaut d’être infaisable. de tous temps, derrières les promesses, c’est « à vos poches, citoyens »

  2. C’est ni plus ni moins que du racket en fait: « payez-nous plus, sinon on continuera à vous voler!  »
    La bourse ou la vie en somme, c’est scandaleux, d’autant plus que rémunérés au centuple, ça ne les empêcherait pas de poursuivre leurs petites magouilles à l’envi.
    Bravo Pooky, un billet plein d’esprit qui met en colère tout en faisant sourire…ou pas.

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s