Res Politicus

La peste ou le choléra


La pensée du jour
Bientôt, entre la peste et le choléra, il n’y aura plus à choisir mais à guérir
Patrick Deville

L’humeur du jour
Après une nuit de suspense intense, depuis ce matin, sous l’effet d’un filtre de désamour amer, éclosent les experts en politique transatlantique. Quelques curieux mis à part – « ça va être intéressant la relation Trump/Poutine », l’écœurement est de mise. Les journaux auraient dû être livrés avec de la citrate de bétaïne.

Je redoutais un scrutin serré mais je n’imaginais pas que le bouffon bouffi l’emporterait…
Je sais pourquoi je ne l’apprécie pas. Il est, pour moi, l’incarnation de la vulgarité, du grossier, du misogyne, ouvertement raciste, populiste gesticulant aux côtés de Barbie-bouche-de Canard.
Quel contraste saisissant avec la classe d’Obama…

C’est d’ailleurs l’image qu’il veut donner de lui, celle du gars qui comprend le peuple, volontairement bourrin, secouant le « système » , celle que nos médias relaient et à côté de ce rustre aux saillies sexistes, la froideur d’Hillary et ses mails non cryptés paraissent un moindre mal.

Le voilà élu.
Démocratiquement.
Par des ouvriers de toutes colorations, des femmes blanches ou typées, des petits cadres plein d’espoirs, mais aussi des français bi-nationaux avec un pourcentage vertigineux. Car si les américains délocalisés en France plébiscitent Hillary, l’inverse ne se vérifie pas.

Ici, les déçus de nos politocards disent comprendre le vote : « avec toutes les casseroles qu’elle traîne, pas étonnant que les gens n’aient pas voulu d’elle« . Si je creuse, personne n’est pourtant capable d’être plus précis.

Qu’est ce qui est reproché là-bas à Hillary ? Renseignement pris, la même chose qu’à Donald : enrichissement et mensonges. Mais quand elle avance masquée, avec Donald « what you see is what you get ».
La peste ou le choléra. Cause d’une abstention conséquente…

Chez nous, c’est la récupération à tous les étages.
Marine, alter égo subliminale nous gratifie d’un discours qui fleure bon sa future victoire contre les corrompus du système. Les partis classiques s’agitent sur l’air trop entendu – notamment au moment du Brexit – du « il faut tirer les leçons » avant 2017…

En attendant, on est partis pour 4 ans d’occupation média d’un suffisant agressif accompagné de sa poupée en plastique (toute ressemblance avec un agité local n’est pas fortuite), mais on va enfin savoir comment Donald compte financer son programme, son mur et connaitre le détail de sa déclaration d’impôts !
On se console comme on peut…

Le cadeau du jour
Le monde selon Donald

Publicités

9 réflexions au sujet de « La peste ou le choléra »

  1. J’adore « toute ressemblance avec un agité local » excellent 🙂 tout le billet l’est, excellent, d’ailleurs.
    Ce qui me choque, c’est le fait que les mêmes qui ont voté pour Obama, aient voté pour ce type cette fois-ci. Comment peut-on se fourvoyer à ce point?
    Je crains qu’on ne fasse pas mieux dans qques mois et je tremble pour l’avenir de notre petit bonhomme si beau et si pur, Lyam, 6 ans, d’origine malgache et algérienne

    1. Ĺa question est : comment pouvons nous arriver à ces non choix (chez nous, et vu le % de blanc et d abstention c est une vraie question)
      La bas, quel grand écart après le vote Obama…

  2. C’est toujours un plaisir de lire tes billets bien que le sujet ne prete pas à sauter de joie, comment l’Amérique si prude a pu élir un bouffon pareil ??l’être humain est ainsi fait une girouette toujours attiré par le sens du vent, il n’est plus capable d’évaluer la gravité de la chose, l’égoïsme et son porte monnaies sont ses seuls leitmotivs, si on lui promet de la tune, il tuera pere et mere pour ça, ta comparaison est + que réaliste, nous avons notre Trump « la blondase » qui promet de blanchiser notre pays et le mini Trump « Mister Tiques » qui lui promet la meme merde qu’en 2007 haa s’ils copulaient ces 2 là je ne voudrais pas être la maraine du rejeton !!

  3. Il faut aussi se rendre compte que si l’on compte en nombre de voix des votants (et non en nombre de grands électeurs), Hillary Clinton en a plus que Trump – avec le système français, elle aurait été élue (la même chose vaut pour Gore contre Bush, d’ailleurs, en 2000). Ca relativise un peu. Mais bon, ça rend la pilule encore plus amère (ou, effectivement, nauséabonde)…

  4. Mercredi dernier, nous étions en deuil dans l’organisme féministe où je travaille, à Montréal. Que la première puissance mondiale élise un con pareil, aussi sexiste et raciste, ça en dit long sur nos voisins.

  5. As-tu lu ceci?
    L’élection de Donald Trump acquise, le site de la «droite alternative» américaine, très influent sur Facebook, cible la France où il juge le terreau favorable à son implantation.

    Breitbart News arrive bientôt en France. Le rédacteur en chef du site d’information américain, soutien de Donald Trump durant la campagne américaine, a annoncé à Reuters avoir déjà entamé des entretiens avec des journalistes français pour nourrir cette future antenne. Un plan identique est prévu pour l’Allemagne. «Le but est d’aider à la victoire de la droite nationaliste dans ces deux pays, où le sentiment anti-immigrants est en progression», ont expliqué des proches du site à Reuters. Cet été, le co-fondateur du site, Stephen Bannon, affirmait à Politico que la France était particulièrement attractive en raison de la puissance de l’extrême-droite, de la peur du terrorisme et des débats sur la place de l’islam dans la société. L’élection présidentielle se profilant, Stephen Bannon, par ailleurs directeur de la campagne de Donald Trump, estime que son site a un coup à jouer. «Nous voulons couvrir les élections présidentielles françaises, elles vont être historiques!», déclarait-il en juillet à Radio Londres.

    (Je n’ai collé qu’une petite partie sinon ça ne passe pas)

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s