Billet allégé.·Et je pèse mes mots...

Les voleurs de beauté


La pensée du jour
Le visage humain fut toujours mon grand paysage.
Colette

L’humeur du jour
A quel moment avons-nous abandonné les actrices magnifiques et naturelles au profit des poupées formatées, botoxées en tarif de groupes, avec deux expressions au compteur ?
A quel moment avons-nous oublié combien une Romy Schneider marquée par les choses de sa vie sera toujours plus belle qu’une autre figée et sans âge ?

Je me rappelle qu’en découvrant Brazil j’avais ri de l’exagération du personnage féminin vers un toujours plus lisse, toujours plus jeune, et pourtant, on y est ! C’est la nouvelle norme. De 27 à 50 ans, un seul visage, une seule expression, une uniformisation des pommettes et de sourcil qui me dégoûtent du cinéma.
Le comble est atteint quand Photoshop s’invite sur un visage déjà figé. Il y en a beaucoup qu’on ne reconnait même pas…

Le cadeau du jour
Et même les hommes s’y mettent…


Le VRAI cadeau
romy

Publicités

3 réflexions au sujet de « Les voleurs de beauté »

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s