Love me? Love my Cats

21 ans avec Zibou (happy 21st Zibouday!)


La pensée du jour
Vous direz, un chat c’est une peau !
Pas du tout ! Un chat c’est l’ensorcellement même, le tact en ondes
Louis Ferdinand Céline

L’humeur du jour
Zibou avait 5 jours quand elle est venue vivre à la maison avec son jumeau Lulu. Elle fête ses 21 ans aujourd’hui.

Elle a vu le jour, dans l’enceinte de l’Alliance Française de Karachi où je travaillais, maigrichonne sous-nourrie d’une portée de deux.
L’espérance de vie d’un chat de rue pakistanais était d’un an, à peine plus. Survivre au manque d’eau, de souris, de soins, aux attaques de chiens errants et aux campagnes de ramassages sauvages dans des rues à l’hygiène douteuse était impossible.
Choisir un chaton condamnait l’autre. Le Pooh et moi décidâmes que les deux chats se tiendraient compagnie. Hummm, non, plus exactement le Pooh déclara très pince sans rire : « Zibou sera le jouet de Lulu ».

Nous pensions attendre que leur maman – une petite tigrée hargneuse, je sais d’où Zibou tient son caractère – les ait sevrés, mais en allant la nourrir nous réalisâmes qu’elle avait été accidentellement séparée des bébés, eux enfermés dans la bibliothèque de l’Alliance, elle dehors. C’est ainsi que totalement effarés par la petite taille des chatons – encore aveugles, déjà sonores, peu de poils, la peau presque transparente – nous les emballâmes avec soin dans des serviettes de toilette et c’est dans un carton de déménagement qu’ils arrivèrent chez nous.

Imaginez…
Une ville avec (à l’époque) un seul cabinet vétérinaire, pas de magasin animalier, rien… Peu de gens avaient des animaux de compagnie, chiens de garde exceptés. Nous nous rendîmes chez le Natalys local pour acheter le plus petit biberon possible – dont la tétine était encore trop grosse pour leurs mini-museaux – et du lait maternisé premier âge.
Très vite, nous avons pris le rythme des biberons toutes les 4 heures – seul point positif de mes horaires décalés, on pouvait suivre leurs besoins. Il fallait, jour et nuit, stériliser le biberon avec l’eau que nous devions purifier avec de la poudre de permanganate de potassium.

Au fil du temps, nous leur avons appris à laper, à utiliser la caisse, à se nettoyer – d’où un gout immodéré pour la douche ou la baignoire – nous les avons nourris avec tout ce qui pouvait leur plaire en absence de nourriture pour chats… C’est comme ça qu’ils se sont mis à réclamer du yaourt, du melon ou du concombre et à dédaigner le poisson vapeur au profit des haricots verts. Ou de la ratatouille…
Pas de litière non plus, on utilisait du riz rond, acheté par sacs de 5 à 10 kilos.

12 mois plus tard, on trouvait dans la rue un chaton braillard et difforme. Avoir deux ou trois chat, en termes de logistique, c’est pareil, alors va pour trois. Ratso avec sa personnalité de chaton fripon apportait un peu de félinitude pure dans une maisonnée où les chats, séparés trop tôt de leur maman et n’ayant jamais mis le museau dehors, avaient adopté un comportement différent de tous ceux avec lesquels j’avais vécu.

Mon joyeux trio félin.
Le bonheur.
J’en ai des souvenirs de chasse au lézard, de machouillage de gros cafards, de glissades dans l’immense couloir, de déglingage de tringles à rideaux pour cause de poursuites incontrôlées, de mise à sac du frigo… puis de retour en France de découverte d’une autre végétation, du grimpage dans les arbres (avec miaulements désespérés pour qu’on sorte la double échelle) du grand confort, du froid aussi…et toujours les mise à sac du frigo…

Ratso est parti le premier, en 2004, d’une insuffisance rénale. On l’a soigné de longs mois et accompagné quand il a exprimé de la souffrance.
Lulu l’a suivi en 2009, assez brutalement, sans signe avant-coureur.

Je me rappelle que nous nous étions dit « on aura la quarantaine quand ils partiront, on sera grands, on saura gérer. »
C’est du flan.
On ne gère rien et c’est toujours trop tôt.

Zibou a eu un coup de chaud affreux à Karachi. Elle est arrivée un soir en titubant dans la salle de bain et en entendant son cri anormal j’ai sauté dans les premier vêtements qui traînaient et les cheveux encore plein de shampoing, foncé chez Dr Pirzada (surnommé « Pirzadouille coupeur de couilles » depuis qu’il avait cru bon de nous présenter le contenu des bourses de Lulu dans une soucoupe pour attester du travail bien fait) pour une piqure salvatrice.
Elle souffre d’arthrose depuis ses 9 ans, a eu deux opérations pour des petites tumeurs, est devenue aveugle il y a un an mais elle s’est adaptée à tout. Elle s’oriente « à la moustache » et nous fait comprendre ce qu’elle veut ou ce dont elle a besoin.
Elle a fait deux malaises assez rapprochés qui lui ont valu des examens approfondis et m’ont fait prendre conscience que chaque jour qui passe nous est un cadeau de plus.
Que sa vie est derrière elle.
Certes, elle dort un peu plus et je sens que son petit coeur est fatigué mais une fois la crise passée, elle reprend sa routine…
Vivre avec elle si âgée me renvoie à ses tous premiers jours, quand elle était aveugle, fragile et vulnérable.
Elle est le témoin muet et doux d’un pan entier de ma vie…
Il paraît que l’amour qu’elle reçoit lui donne envie d’être encore là et j’aime beaucoup cette idée.
Cette chatte est mon petit bonheur sur pattes.

Les cadeaux du jour
« En moyenne, un chat vit 15 ans.
Pour transposer à l’échelle humaine, il faut multiplier l’âge du chat par 4 ou 5.
Les chats vieillissent donc beaucoup plus vite que nous. […]
Je n’avais jamais imaginé que mon chat vieillirait. A présent, je pense de temps en temps au jour où nous serons séparés. C’est un peu prématuré, je sais bien, car mon chat vivra longtemps, j’en suis sûr.
En tous cas, plus le temps passe, plus m’est précieux le temps que je passe avec lui. »
Kwon Yoonjoo

 

95 Zib biberon
Zib – On a vite eu l’idée d’insérer une paille dans la tétine pour faciliter les choses
95 zibou biberon
Zibou et Lulu – 15 jours
95 Zib bébé
Zibou en mode « ptit rat rampant », elle une dizaine de jours
95 Lulu bébé
Lulu et ses grande pattes
96 twins
petits avec de grandes oreilles,  les jumeaux, toujours blottis – vers 3 mois
96 Tso Pirate
Ratsouille la fripouille
96 Tso soupe
Si je n’étais pas assez rapide…
96 Tso self service
Tso se servait tout seul...
97 twins (1)
mes Paki-kitties – 2 ans
ciel mon mari
Contrairement à ce que cette photo montre, c’est Lulu qui ne supportait pas d’être sans Zibou – 5 ans
98 le cube du Tso
Le cube du Tso
99 Lulu le magnifique
mon grand Lu
IMG_0102
Zibou – 18 ans
Zib fev 16
Zibou – 21 ans
Publicités

26 réflexions au sujet de « 21 ans avec Zibou (happy 21st Zibouday!) »

  1. Je ne retirerais pas une virgule de ce texte tant ton histoire ressemble à la mienne avec tous les animaux qui ont croisé ma vie. Très exacte aussi la réflexion que l’on se fait: qu’on pourra gérer le chagrin « quand on sera grand » . Tu parles! Et aussi le fait que ta Zibou reste encore un peu parce qu’elle est aimée. 21 ans, tu peux te dire qu’elle a été vraiment heureuse, alors.
    Très joli récit, j’aime beaucoup tout ce que tu écris, n’ose pas intervenir mais lorsqu’il s’agit des chats, je ne résiste pas 🙂

    1. merci, ça me touche ce que tu dis.interviens quand tu veux, ça me plait.
      Le Pooh a perdu Barnie à un an. C’est la sensation d’injustice qui a dominé sa tristesse. perdre un petit compagnon plus âgé, on sait que c’est « l’ordre des choses », mais on devine aussi le vide abyssal qui va venir cogner nos tempes… se souvenir du temps d’avant, et se rendre compte qu’on ne le peut pas.
      Zib est aussi la mémoire de ses frérots.

  2. 21 ans c’est énorme mais c’est super de l’avoir encore, surtout si comme tu dis elle s’adapte à tout ! Elle a peut être encore de beaux jours devant elle ! J’ai deux chats de 7 ans mais je doute qu’ils atteignent une telle longévité tellement ils mangent… Mais c’est clair qu’ils ont beau être très indépendants ces animaux prennent une place énorme. Autant un chien fait toujours comprendre à son maître qu’il a besoin de lui, autant les chats c’est plus nous qui avons besoin d’eux !

  3. Bon anniversaire Pooky pour ta Zibounette! Merci pour nous avoir découvert un peu de ton album de famille, ta famille de trois minous dont dont j’ai connu certaines étapes depuis seize ans que nous nous connaissons. Je me sens donc admis dans ta famille et c’est un grand plaisir. Aujourd’hui, Olga, Sergio et Suart sont heureux (merci Felix) et repus, squattant les canapés après leur nuit de chats gris. Sergio a 9 ans, Olga trois ans et Stuart 10 mois. Ce soir les enfants rentrent du ski, il y a des tonnes de câlins en perspective. Alexandra va pouvoir se reposer, il leur fallait double dose depuis une semaine.
    Big kisses to Zibou and many happy returns of « Bizou »
    Philippe

    1. la vie étant bien faite, nous avons toujours appelé le trio « Zibou Lulu, Ratso » dans cet ordre là quand ils étaient dans le jardin ou au dodo. Alors au fil des départs, j’ai enlevé un nom… je redoute le jour où je n’aurai plus à appeler en ouvrant la porte. Mais je sais au plus profond de moi que ma princesse aura été aimée, scrutée, écoutée et chérie. Et qu’il ne lui aura jamais rien manqué.
      Longue vie à Olga, Sergio et Stuart. 3, c’est vraiment la Joie!

  4. Beaucoup d’émotion en lisant ce joli texte et des larmes aussi car cette histoire me rappelle la vie de mes petits félins hélas disparus aujourd’hui et qui n’ont pas eu la chance de vivre aussi vieux ….notamment la dernière qui m’a quittée à l’âge de 15 ans, j’y pense très souvent pour ne pas dire tout le temps. Beaucoup de souvenirs aussi car j’ai eu la chance de connaître Zibou à 1 mois Quel bonheur de la voir arriver dans ce grand couloir, petite boule poilue….j’attendais chaque matin qu’elle vienne sur mon lit….Lulu suivait ….beau et bon souvenir. Merci Pooky

  5. Quelle belle aventure Pooky
    qu’une si belle histoire d’amour surtout
    et que c’est émouvant comme dit ta maman !!

    Vivre autant d’années auprès de cette petite bête si fragile qui nous donne des leçons de longévité
    Mais il ne faut pas oublier tous les soins que tu lui prodigue!
    J’ai rarement vu un chat aussi chouchouté
    J’ai deux catzs dans mon garage et nous faisons notre possible pour qu’ils vivent au chaud et a l’abri des autres matous
    Mais aurons nous la chance de les avoir autant de temps …
    J’en doute malheureusement
    Parce que pas moyen de les attraper pour les vacciner et les opérer pour l’instant
    Mais c’est du pur bonheur ces animaux là
    et moi qui était plus chien que chat
    Te comprends bien mieux a présent que j’ai ces deux matoux auprès de moi

  6. J’arrive un peu tard sur ton billet mais je peux encore souhaiter un bon anniversaire à Zibou 🙂 tu lui diras ?
    Votre histoire d’amour fait du bien, il y a tellement d’animaux maltraités…Merci Pooky

  7. Belle histoire !
    Je pense encore souvent avec tristesse à mon Hadès intrépide, si intrépide qu’il est passé sous les roues d’une voiture à l’âge de 1 an – il calculait la vitesse habituelle des voitures dans notre quartier et celle-là allait trop vite…

  8. Je n’avais jamais imaginé la vie sans mon fauve. Son gabarit hors norme, son caractère caractériel en faisait à me yeux un warrior immortel. Et puis il y a eu ce matin, début février… ou malgré les odeurs du petit déjeuner il n’a pas bronché. rien. J’ai su que ça n’allait pas. je l’ai emmené chez le véto. ils l’ont gardé 2 jours. Rien de grave… une cystite… mais surtout, il était déshydraté! Je n’ai toujours pas compris comment ça avait pu arriver. Il peut trouver de l’eau partout, à sa guise. Bref. Depuis, je n’envisage plus de le laisser… alors qu’avant, le placer dans ma super pension ne me dérangeait pas. je l’y savais pas trop mal. Nous sommes partis en vacances la semaine dernière avec lui (et du coup l’aboyeur). Une première. J’étais rassurée de pouvoir surveiller sa consommation d’eau, de pouvoir m’assurer qu’il buvait assez. Depuis ce matin de février, j’ai réalisé qu’un jour il ne serait plus là… alors je profite.

    1. j ai ressenti ça en perdant mon fauve Lulu… ici les chats me semblent courtauds et leurs museaux sont bien ronds, comparés aux têtes triangulaires des paki-kitties…
      là, c’est pareil, Zib a beau avoir des super nounous, je ne la laisse plus si on part en vacances…
      comment ton chat a pu se dehydrater??

      1. on ne sait pas comment il a pu se déshydrater… en moins de 24h… je suis tombée de haut. Depuis, je vérifie tout. Une fois par jour je mélange croquettes et haut pour le forcer à boire… on a acheté une fontaine… et on a mis encore plus d’eau partout… et on ne le laisse plus 24h seul. Puisque la veille du jour où on l’a emmené chez le véto, il était au top… et le matin… inerte… je ne le lache plus.

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s