Res Politicus

Hé, Manu, tu descends ?


La pensée du jour
La société politique contemporaine : une machine à désespérer les hommes.
Camus

L’humeur du jour
Ce matin, Manuel Valls crie au loup : « Ce serait un drame que le Front national gagne une, deux ou trois régions ».
Mais enfin, la faute à qui ?

Toute personne faisant passer le bon sens avant la réaction à la rigueur morose ambiante a beau dire  « le FN ? Mais ils n ont pas de programme ! », on peut leur rétorquer trop facilement que les programmes gauche/droite ont été soit appliqués aveuglement soit passés aux oubliettes.
Alors… Tant qu’à ne pas être respecté, autant se payer les politocards qui ont régné, parce que, je cite « ça peut pas être pire« .
Certains amis (bobos gauchos pourtant) espèrent même que le FN gagnera une région et que cela apportera de facto la preuve que sur le fond – copinages, arrangements, amateurisme, etc. – c est du kif kif bourricot avec les partis tradis.
Ouaip.
Mais ces amis le vivront de loin.
Nous, en Picardie, on est en plein dedans.

Grâce à une réforme des régions (oui, oui, cette escroquerie censée générer des économies) décidée pour teinter la France de rose, on risque l’étau bleu marine PICA-PACA. Merde ! j‘ai écrit PACA? quelle rebelle !

Hé, Manu, si tu descendais écouter au lieu de proférer… Faire la nique au FN passe déjà par prendre le risque de la remise en question pour les partis tradis. Par comptabiliser les votes de ceux qui se déplacent pour mettre un bulletin BLANCS
, seuls votes réels de protestation.
Les meeting de campagne ressemblent de plus en plus à des séances de persuasion de masse.
Que le meilleur (orateur) gagne…
La ptite phrase, la formule choc, la forme.
Pour le fond, le candidat s’arrangera… plus tard.
Le cadeau du jour
« La politique m’apparaît comme une sinistre rigolade. » (Simone Weil)

Publicités

3 réflexions au sujet de « Hé, Manu, tu descends ? »

  1. La comptabilisation des votes blancs…..
    Personne ne voudra le faire, ce serait pourtant l’unique moyen de ré-intéresser les citoyens à la vie politique.
    Déjà, quand le non l’emporte lors d’un référendum, les responsables agissent comme si le oui était majoritaire. Et oui, ILS SAVENT eux ce qu’il faut faire, pas nous les pauvres brebis incultes, ils savent ce qu’il faut faire pour servir LEURS intérêts d’abord.
    F** Y** A**

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s