Billet allégé.·Et je pèse mes mots...

Le plus dur, quand il faut finir, est de commencer


La pensée du jour
Se séparer, ce n’est pas quitter quelqu’un, c’est se quitter tous les deux.
Sacha Guitry

L’humeur du jour
Il pleut des cœurs cabossés en ce moment autour de moi.
Il en va des ruptures comme de beaucoup de choses : il y a l’art et la manière.
Car si le fond n’est pas discutable – on se lève rarement le matin en se disant « tiens, si je le/la faisais souffrir » – la forme l’est hélas bien trop souvent.
Il y a celui qui te dit « j’y pensais depuis des mois, j’ai attendu, je voulais être sûr« , sans peser la cruauté de la chose,
Celui qui passe du “je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai » à « finalement, tu ne me manques pas » en l’espace d’une nuit (d’une heure, d’un coup);
Celui qui t’impose ses états d’âmes : finalement il va tenir ses promesses, mais pas celles qu’il t’a faites, non, celles faites à sa femme – qui d’ailleurs est enceinte;
Celui qui t’envoie des messages d’une neutralité affligeante (quand ça ne frise pas les prévisions météos ou le menu du repas de la veille) en lieu de déclarations passionnées, en espérant que tu comprennes ;
ou qui t’impose un vide de messagerie après une prolifération de message de l’ordre du gavage  – finalement, être aimée d’un taiseux, ça a du bon.
J’ai une expression pour ça : « celui là, il tapait ses messages avec sa queue ». Pas très Lady, mais hélas vrai. Et transposable au féminin, ça donne « je ne t’ai pas quitté plus tôt, je n’en avais pas les moyens » (si si, c’est du entendu…)
Savoir rompre est aussi affaire d’élégance et de respect.

Le plus dur, quand la rupture est faite à la porcinet, c’est la sensation qu’on n’a pas vécu la même histoire. C’est une tromperie bien plus douloureuse et durable que n’importe quelle autre .

Le cadeau du jour
Il y a de l’espoir pour les coeurs cabossés.
*Docteur Cat,comment soigner un coeur brisé? awww… j ai bien peur que seul le temps…

Publicités

13 réflexions au sujet de « Le plus dur, quand il faut finir, est de commencer »

  1. J ai déjà quitté une fille comme un goret. Parce qu en fait je l aimais encore et je ne voulais pas la quitter mais il le fallait. Je me suis raconté que j aimais encore celle avec qui je vivais. Je me mentais.
    C est peut être ça le truc. Si tu te mens, tu ne peux pas bien faire les choses. Qu en penses-tu?

  2. certaines des possibilités me parlent… pas que des bons souvenirs… j’avoue, une paire de fois n’avoir pas non plus été très compatissante en remerciant monsieur…

  3. La semaine d’une… lol c.est pour les ados ! Quel âge as tu ? Tom oui je me sens concerné mais cela ne te regarde pas et ton sourire idiot tu peux te le ravaler… Dsl Nora je suis à fleur et les commentaires idiots m’énervent.

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s