Et je pèse mes mots...·Res Politicus

C’est du droit de tous les faibles que se compose le devoir de tous les forts


La pensée du jour
Liberté, Égalité, Fraternité. Rien à ajouter, rien à retrancher.
Ce sont là les trois marches du perron suprême.
La liberté, c’est le droit, l’égalité, c’est le fait, la fraternité, c’est le devoir. Tout l’homme est là…
Les heureux doivent avoir pour malheur les malheureux; l’égoïsme social est un commencement de sépulcre; voulons-nous vivre, mêlons nos cœurs, et soyons l’immense genre humain…

Tout ce qui souffre accuse.
Tout ce qui pleure dans l’individu saigne dans la société, personne n’est tout seul. Toutes les fibres vivantes travaillent ensemble et se confondent. Les petits doivent être sacrés aux grands, et c’est du droit de tous les faibles que se compose le devoir de tous les forts.
J’ai dit.
Victor Hugo

L’humeur du jour
Liberté
Au bureau, il y a une femme de ménage.
Il y a quelques mois, elle a demandé une augmentation. Il lui a été répondu par son chef de service de l’époque que ça n’était pas possible et que si ça ne lui convenait pas, elle était libre de partir.
Oui, ce n’est pas la délicatesse qui caractérise l’endroit où je travaille.

Egalité
Au bureau, il y a une femme de ménage.
Il y a quelques mois, elle a demandé au responsable du personnel pourquoi la prime (c’est qu’on n’augmente pas les petits chez nous, seulement les happy few, comme on a eu le plaisir de l’apprendre via un rapport de la Cour des Comptes. Alors au mieux on a des primes, ce qui permet de les faire sauter, de ne pas les incorporer dans les calculs de retraites, et qui insécurise puisqu’elles peuvent disparaître) donc pourquoi la prime obtenue lorsqu’on lui a confié les tâches d’une autre personne avait disparu de son bulletin de salaire alors que les tâches, elles… mais qu’est ce qu’une tâche pour une femme de ménage…
Enfumage méprisant de la responsable, rigolarde de sa trouvaille : « les primes, c’est comme les antibiotiques, c’est pas automatique ». Sauf que là, pas de bol, c’était contractuel.

Elle a insisté et au bout de 3 mois – c’est rien 3 mois quand on est au minimum, hein – c’est revenu.

Fraternité
Au bureau, il y a une femme de ménage.
Il y a quelques semaines, on lui a rappelé, pour couper court à toute velléité d’améliorer son quotidien, qu’elle avait de la chance de travailler dans un si bel endroit… Certes, elle vide des poubelles, époussette des bureaux, essuie de la pisse dans des lavabos (ha… les poches à pipi…) et récure des chiottes, mais dans un bel endroit.
Pardon.
De la merde, même sortie du cul du prince William c’est quand même de la merde.

Le cadeau du jour
Liberté, Égalité, Fraternité. Y’a encore du boulot.
liberté egalité fraternité realité

Publicités

2 réflexions au sujet de « C’est du droit de tous les faibles que se compose le devoir de tous les forts »

  1. Pauvre Victor, tu peux te retourner dans ta tombe, car ton si beau principe se transforme en  » c’est du devoir de tous les faibles que se compose le droit de tous les forts ». entendre par devoir : obligation mais aussi travail.
    et nous avons la parfaite définition de l’exploitation de l’Homme par l’homme.

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s