Ma vie Mon oeuvre

Alex et Pooky sont sur un bateau


La pensée du jour
L’amitié est l’union enrichissante de deux êtres.
Père Sertillanges

L’humeur du jour
Ce qui est sympa, quand je retrouve mon amie Alex, c’est qu’en dépit des 7302 km et des 6 heures de décalage qui nous séparent depuis 25 ans, nous reprenons la conversation comme si elle n’avait jamais cessé.

Deux filles en vadrouille. Deux amies sur un bateau.
Une bouteille de vin, des fraises, un peu d’houmous et on refait notre monde bien plus que le monde.
On mesure les distances entre nos quotidiens, nos rythmes, nos envies.
On parle cul, éducation, enfants, familles, couleur de cheveux, poils et musique.
On égrène les souvenirs de nos 20 ans, de nos 30 ans…
On s’interroge sur les lois, les règles, la folie qui règne.
On compare ses pays, l’Allemagne et les Etats-Unis, le mien et leurs cultures.
On rit de nos excès.
On rit des chansons débiles.
On rit du chien, Uttie, qui essaie de faire pipi par-dessus bord.
On rit de mes jeux de mots oiseux.
On rit de mon shitty accent.
On rit de petits riens.

Alex est très belle quand elle rit.
Puis elle redevient grave « quand tu seras morte, me dit-elle, comment aimerais-tu qu’on se souvienne de toi ? »
Je termine mon troisième verre avant de dire, dans une ivresse sentencieuse « j’aimerais qu’on dise : elle nous a donné de l’amour . »


Alex est une amie.
Elle n’a même pas ri.

Le cadeau du jour

Alex et moi, on cuisine tout pareil 😉

image

Daily Mood
What’s nice, when I get reunited with my friend Alex, is that in spite of the 7000 km and 6 hours gap which have kept us apart for the past 25 years, we continue our conversation as if it had never been interrupted.

Two friends on a girly trip. One bottle of wine, a few strawberries, some hummus and here we go, reshaping our worlds rather the “the” world.
We discuss the gap between our daily routines, our different paces, our needs.
We discuss sex, education, children, family and music.
We ponder about laws, rules and ruling craziness.
We check her countries – Germany and the US against mine, our cultural differences.
We laugh at our excesses.
We laugh at stupid lyrics.
We laugh at itchy Uttie.
We laugh at tiny “everythings”.
We laugh.
Alex is extremely beautiful whe she shares her laughters.
All of a sudden, she looks at me « when you’re dead, she asks, how would you like to be remembered? »
I gulp down my third glass of wine and manage to articulate, aware of my sententious drunkenness, «I would like people to say : she gave us love .»

Alex is a friend.
Shed id not laugh… at me.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Alex et Pooky sont sur un bateau »

  1. Oui… ma grande et lointaine amie (Port Elizabeth-Bruxelles) est malheureusement partie, mais nous aussi, même après plusieurs mois sans se voir, notre conversation repartait au quart de tour !!! Complicité et amitié d’une quarantaine d’années… c’est unique !

  2. C’est vrai qu’elle est géniale Alex que j’ai rencontrée une fois et que j’ai beaucoup appréciée Mais, pourquoi terminer sur une note triste ? remarque çà fait partie d’une vraie amitié cette conversation et çà prouve aussi la profondeur de cette amitié. C’est une question que je me pose souvent……

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s