Et je pèse mes mots...

Sans commentaire


La pensée du jour
Ce malaise devant l’inhumanité de l’homme même, cette incalculable chute devant l’image de ce que nous sommes, cette nausée comme l’appelle un auteur de nos jours, c’est aussi l’absurde.
Albert Camus

L’humeur du jour
Je suis passée de la gueule de bois à la nausée,
Et de la nausée au dégout.

J’aimerais me tromper mais je crois que ce soir on va bouffer du « tant de personnes » avec ensuite un décompte subtil des différents camps.
Une pensée du quidam,
Un musulman «#pasenmonnom »,
Un juif,
Un jeune,
Un vieux,
Et un ou deux autres stéréotypes qui viendront nous dire quils sont tous Charlie, slogan passé entre mercredi et vendredi à « défendons la liberté d’expression et l’impertinence » à « je suis contre les attaques terroristes, la violence et les méchants ».
Autant faire défiler des Miss parce qu’en plus, elles, elles sont pour que tout le monde mange à sa faim – et elles se privent d’ailleurs avec une abnégation assez admirable pour montrer l’exemple.

Certes, on m’avancera qu’entre mercredi et vendredi les événements ont coloré les morts de mercredi d’un rouge moins vif, plus dilué dans la douleur nationale.

Mais dans ce cas, virons les « je suis Charlie » et ne dénaturons pas les idées et valeurs de ceux abattus dans ce journal en faisant d’eux un symbole qu’ils ne demandaient pas à être (**edit : je ne pensais pas si bien dire : lire ici**).
Ou alors allons-y à fond dans la défense de la liberté d’expression et placardons partout des Unes de l’hebdo satyrique. Derrière chaque représentant de pays ou de parti d’ailleurs…
Quel cirque…
l’ironie de faire participer des chefs d’état qui ne permettent pas de liberté d’expression chez eux, non, sans rire… Certes, on va avoir le symbole. Mais un symbole sans fondement, sans matière se désagrégera bien vite sans les prochaines aventures de Nabila. Cynique? Moi?
Non.
Ecoeurée.

Au passage, un grand merci bien acide aux maires de certaines villes de province qui ont préféré décaler leurs hommages/marches pour être sûrs de parader en bonne place au sein de leur parti dimanche à Paris. Paris n’est pas la France. Et beaucoup de provinciaux auraient aimé vivre ce moment en même temps que les autres.

Vive la République et vive la France.
Et vive la Liberté d’être et de penser.

Le cadeau du jour
maurice patapon

Publicités

10 réflexions au sujet de « Sans commentaire »

  1. autant j’étais bien dans mon rassemblement à st girons jeudi soir en défendant anonymement la liberté d’expression,
    autant je serais mal à la manif de paris cet aprèm.

    il y aura des bourreaux parmi les représentants des autres pays et des responsables de la situation parmi les français.

    moi aussi je suis écoeurée.

    aujourd’hui ce sera, sans infos tv ou radio, musique c’est tout …

    la récupération a été plus rapide que ce que l’on pouvait imaginer !

    mais quand même, je veux croire que la grande majorité des anonymes qui seront à paris aujourd’hui y seront POUR LA LIBERTÉ D’EXPRESSION

    1. pareillement. je connais pas mal de personnes qui y seront pour ça. Mais la liberté d’expression est si forte que je me refuse à ce qu’elle soit récupérée de quelque manière que ce soit. c’est viscéral

  2. il faudrait clarifier que tout le monde donne la même définition du mot liberté parmi les participants (http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/ils-participeront-%c3%a0-la-marche-r%c3%a9publicaine-dimanche-%c3%a0-paris/ar-AA81fFQ?ocid=SMSDHP )

    je me sens « volé » de l’idée initiale de ce rassemblement et je sens que je vais faire un rassemblement avec les voisins et amis en trinquant à la santé de ceux qui n’en demandaient pas tant

    1. tu sais ce que j’espère? une prise de conscience profonde, une évolution de la pensée, que vraiment il y ait un « après » meilleur
      avec une détestation de tout discours haineux, porteur de jugement et provocateur de violence

  3. alors : partiellement d’accord sur une possible récup, et cela on le verra par la suite, ou pas, en effet. Pour notre part, c’est un rassemblement républicain, et j’irai sans mon drapeau rouge cette fois-ci !

    Naïvement, nous avons besoin de consolider notre notion de cohésion sociale, et de participer à ce mouvement…

    Mais en effet, je pense que le slogan peut être usurpé. Je suis perplexe devant ceux qui brandissent des crayons et n’ont jamais lu un journal, mais ravi de voir qu’ils respectent au moins la liberté d’expression dans son principe.

    Quant aux invités illustres, EN EFFET, je ne saisis pas l’opportunité de leur présence, pour le moins ceux qui comme tu dis n’appliquent pas les principes chez eux.

    La France va être regardée avec passion de par le monde, et qui sait, certains peuples pourront se lever… à suivre.

    Pour info, Mélenchon sera dans le cortège et non main dans la main avec Merkel. C’est acquis ! et cela sans aucune posture…

  4. Je ne vais pas répéter ce que j’ai dit hier, juste entièrement d’accord avec ce qui est dit dans le lien (et bien sûr avec toi) mais une question me turlupine : les autres morts, personne ne pense à leur rendre hommage ?
    Plus qu’écœurée

  5. on a déjà vu quelques images à la télé, je t’en envoie d’autres. Les mêmes vues de l’intérieur.

    Ca a été un mouvement citoyen. De l’intérieur, je n’ai vu que des français, pas plus de 5 élus. Ils ont pris leur place au début, et après il y avait la France.

    Oh pas la France que je vois quand je sors le matin Gare du nord, pas la France que je vois quand je vais aux Halles, ou à Ménilmontant.
    Non, j’ai vu la France qui vote et qui regarde la Vie à travers son poste de télévision.
    J’ai vu la France qui critique les tags à l’arrivée à la Gare du nord, avec des commentaires très umpistes.
    Mais j’ai aussi vu la France de gauche, la France des intellectuels qui lisent, j’ai vu la France bobo, j’ai vu la France parisienne, mais je n’ai pas vu cette France qui cultive le sol, je n’ai pas vu cette France qui n’a pas de travail, j’ai vu la France qui rend hommage, j’ai vu la France bon enfant, mais j’ai vu la France d’aujourd’hui, j’ai vu la France des symboles, j’ai vu la France du grand orient, j’ai vu la France CRS,
    j’ai vu la France anti-charlie.

    Ce qui était défendu aujourd’hui, c’est la liberté de chacun d’entre nous, c’est l’expression de notre idée du monde, « tranquilles chez nous », l’image de la France qui ne bouge pas à travers une marche funèbre à laquelle on ne pouvait échapper tant la gaudriole à la française avait été blackboulée,

    On a dénaturé Charlie, car ça a été la marche de tous les corporatismes que Charlie dénonçait. quel lien entre les 40000 lecteurs de Charlie, et les 4 millions de manifestants ? La liberté. Mais pas la même liberté, pour Charlie la liberté de dénoncer, pour ceux d’aujourd’hui, la liberté pour préserver leur impunité.

    Cabu, Wolinski, Tignous, Honoré, Maris doivent effectivement se retourner dans leur tombe. Ils auraient bien croqué cette marche pour y dénoncer tous ces antagonismes, cette hypocrisie, ces rassemblements mielleux.

    Mais qu’y pouvons-nous ? le monde de l’image dévore tout sur son passage, jusqu’à l’os, pour servir l’appétit de nos politiques.

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s