Ma vie Mon oeuvre

Pieces of me


La pensée du jour
Tout portrait se situe au confluent d’un rêve et d’une réalité.
George Pérec

L’humeur du jour
Dernière étape «purement administrative » de mon dossier adoption hier, et même prévenue que les rapports allaient être positifs, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre.

Les deux personnes avec qui j’avais passé des entretiens ont rédigé chacun une synthèse. Et en les écoutant hier, je me dis alors que je devais reformuler et dire « les deux personnes qui m’ont rencontrée » tant ils ont su me résumer sans me caricaturer.
C’était très troublant de découvrir « ma vie mon oeuvre » rédigée par des « non proches » et vraiment, je salue le niveau de professionnalisme des fonctionnaires en charge de ces dossiers aussi délicats.
Même si je ne m’y retrouve pas totalement : Figurez-vous que ma carte de fidélité chez Picard Surgelés et mon allergie au fer (à repasser) n’y sont même pas mentionnés ! J’ai gardé le silence sur ce petit malentendu…
L’important semblait donc bien les valeurs exprimées, le besoin de dire et d’être vrai, de transmettre et de partager. Oh, combien j’adhère !
L’important était aussi la capacité d’adapter son quotidien pour une présence maximale car là où une maman dépose son petit chez la nounou, on recommande à l’adoptant d’être maman ET nounou durant les premiers mois. Histoire de ne pas insécuriser un petit qui aura déjà connu sa dose d’abandon et n’aura pas la notion immédiate du « à ce soir ».

C’est très émouvant aussi de lire ma détermination avec les mots d’un autre et en écoutant je « voyais » mon projet se concrétiser. Cet enfant n’était pas encore là – enfin, peut-être est-il déjà vivant quelque part – mais je sentais sa présence.

La prochaine étape : dès réception du fameux sésame – et selon mes interlocuteurs d’hier, il n’y a pas de suspense – démarcher quelques associations agrées dans les pays qui m’intéressent et dans lesquels je suis autorisée à postuler. Autrement dit pas beaucoup.
Et en attendant, commencer à rédiger ma « lettre de motivation » que j’ai la possibilité d’envoyer à d’autres départements en France.
L’agrément met automatiquement l’adoptant sur liste d’attente dans le département où il réside mais rien ne l’empêche de prospecter ailleurs. Ça coute un courrier et un timbre. Autant dire que je ne vais pas m’en priver.

Il faudra aussi utiliser ce temps d’attente – un mois – pour repenser les contours de mon quotidien afin que cet enfant ait une place confortable car – et on nous le répète bien – un enfant adopté aura besoin de plus de présence et d’attention qu’un enfant bio.
C’est logique si on y réfléchit.
Ses premiers mois dans son nouveau foyer et certains moments « clé » comme ses 18 ans par exemple.
Mais organiser, ça, je sais faire…

Le cadeau du jour
Dédicace Esteban :grinMamaD:

POOK

Publicités

9 réflexions au sujet de « Pieces of me »

  1. géniale ta B.D moi je n’ai jamais eu de doute sur ton identité ! j’ai entière confiance en toi pour la suite de ce grand événement et si parfois, tu es inquiète ou que tu te poses des questions, je serai là pour te guider, si tu le veux, bien sûr ! peux être que ce petit aimera aussi les carottes ? ?

  2. comme quoi, quand quelqu’un veut bien se donner la peine, a le temps, les capacités et la formation pour écouter l’autre, il est plus clair que cet autre !
    comme quoi aussi, quand on a “le nez dans le guidon” il est difficile d’être objectif envers soi même.
    il ne fait pas de doute que Tu es faite pour donner un avenir à un enfant, qu’il soit de Toi ou d’une autre.
    tes interlocuteurs ne s’y sont pas trompés.
    Picard surgelés ? plus de temps dispo pour les autres
    allergie au fer à repasser ? à partir du moment où c’est propre c’est l’essentiel !
    cette grande nouvelle qui ne m’étonne pas quand même DOIT, c’est impératif ! t’amener à relativiser le reste.
    La Teigne restera ce qu’elle est, une m…e, hargneuse et Toi, tu vas évoluer dans une tendresse nouvelle … pas forcément demain, on le sait … de quoi la faire exploser de rage.
    ce n’est pas ton but je le sais bien, mais ton bonheur c’est comme ça qu’elle le vivra.
    la pôvre … quand je te dis que la roue tourne ….

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s