Et je pèse mes mots...

L’enfant reconnaît sa mère à son sourire


La pensée du jour
L’enfant noir, l’enfant blanc ont tous deux le sang rouge.
Pierre Osenat

L’humeur du jour
La dernière séance psy du parcours de l’adoptant portait sur deux questions essentielles : Allez-vous dire à votre futur enfant qu’il a été adopté ? Et « Comment allez-vous appréhender son histoire ? ».
Parce qu’un enfant adoptable a forcément une histoire.
D’abandon, de rejet, de deuil, de maltraitance sous toutes ses formes – et les infos récentes sur ce couple hétéro (oui, je précise parce que les textes nauséabonds qui pullulent contre le droit à  l’adoption par les homos, j’en peux plus) qui a voulu punir un bébé de 4 mois me hérisse encore les poils.
Une histoire de pauvreté extrême poussant les parents à le laisser aller vers une vie meilleure ailleurs.
C’est un don inouï, d’une dureté à vivre inimaginable pour nous occidentaux de se dire « mon enfant a 3 ans mais je le laisse partir sur un autre continent ». La France ne laisse pas partir ses pupilles à l’étranger et ça nous semble normal. Et pourtant, ça nous semble aussi normal de tenter une adoption d’un petit étranger.
Ça fait réfléchir je trouve…

J’ai réalisé que le plus difficile serait d’avoir à dire que s’il a été adopté, ce n’est pas parce qu’il avait fallu le protéger de parents mal traitants, que sa famille n’a pas les moyens ou simplement qu’il est né sous X, non
j’ai eu la sensation que le plus difficile serait de dire à un enfant qu’il est adoptable par décision « de confort » « tes parents ont les moyens, mais ils avaient déjà deux enfants et toi t’étais ni attendu ni souhaité ». Cas réel d’un couple de notables qui a décidé de donner leur nourrisson sous prétexte officiel que la grossesse était une surprise. Ça puait l’adultère et la menace de divorce… Je me suis imaginée trouver les mots pour l’enfant ado, forcément demandeur et j’ai buté sur la blessure invisible qu’il porterait forcément longtemps. Je me suis demandé ce que la maman garderait en elle de cet abandon…

J’ai trouvé les séances psy très instructives.
J’ai même pensé que tous les parents en devenir – les bios comme les adoptants – gagneraient à en bénéficier durant la grossesse, cette période d’attente propice aux projections.

Il n’y avait aucun jugement, mais seulement des questions, un échange pour s’assurer que l’enfant qui viendra sera respecté à 100% en tant que personne et non comme, pour des parents bios, une extension de soi, des « mini-mois » avec des espérances bien définies ou bien, dans le cas d’un enfant adopté, comme un produit pour lequel une personnalité aura été aussi détaillée que son âge et sa couleur sur la fiche accompagnant le dossier.

Dès la réception de l’agrément, soit vers novembre puisque je sais déjà que les rapports psy et services sociaux sont positifs, je me dirigerai vers l’adoption d’un petit africain.
Oui, j’ai conscience qu’en ces périodes dures de bleu-marinades, ça ne sera pas simple.
Pourquoi pas un blanc ? parce que je ne suis pas prioritaire déjà… donc vues les faibles probabilités…
Pourquoi pas l’Asie ? Je n’en sais rien. L’image d’un enfant marron (très) foncé à noir s’est imposée depuis déjà un bon moment.
Mais la couleur, quelle importance ? Il saura que je ne suis pas sa mère, mais il saura surtout que je suis sa maman.

Le cadeau du jour
n’est ce pas 😉

adoption

Publicités

20 réflexions au sujet de « L’enfant reconnaît sa mère à son sourire »

  1. Combien souffrent de ne pas avoir été accueillis comme ils en avaient besoin, comme tout être humain en a besoin? Quand je lis ses lignes, je comprends déjà que tu sauras accueillir et que, quelque soit l’histoire de cet enfant dans les premiers mois de sa vie, cet accueil fera partie des choses essentielles dont il pourra se servir pour accomplir sa vie.

  2. Et une mamie qui l’attend avec amour et impatience …. je t’approuve à 100°/° ! car quelle que soit sa couleur, je l’aime déjà ce petit être qui aura besoin de tendresse et d’affection qu’il trouvera, j’en suis certaine, avec toi…..

  3. Super nouvelle en effet, cela va être que du bonheur pour ce petit et pour toi.
    Je te souhaite la réalisation de ce si beau projet, c’est bien parti il me semble. Et la couleur peu importe ! l’essentiel est l’amour que tu pourras lui apporter et la joie que tu auras au quotidien avec lui.

  4. Tu feras une superbe maman, tout en écoute, tendresse, valeurs, amour et don de soi !
    Je suis trop contente pour toi ma belle.
    Il ou elle en aura de la chance de t’avoir comme maman: vous serez l’un pour l’autre des cadeaux de la vie.

  5. tu es visiblement tombée sur un(e) psy intelligent(e). Lorsque ces entretiens sont bien menés, ils sont extrêmement intéressants et enrichissants. Je crois que dans tous les cas, que se soit difficile ou pas, seule la vérité trouvera sa place et permettra à l’enfant de se construire. Nous avons appris à notre grand cet été que sa mère bio avait eu un enfant avant lui. Né sous x, on l’a su malgré tout car le médecin accoucheur a commis une erreur sur le carnet de santé. C’est dur pour lui d’encaisser ça. D’autant qu’on ne sait rien sur cet enfant. Mais il a posé la question. Nous avons répondu, au mieux, sans mentir. Une obsession chez nous.
    je suis toujours choquée lorsque j’apprends que des parents adoptifs ne veulent pas dire la vérité à l’enfant, sous couvert de ‘ça lui servirait à rien à part le perturber »… atterrant.
    En tout cas, je suis contente que ça avance pour toi!! 🙂

  6. Ca y est la grande aventure va bientôt commencer ! je suis tellement heureuse pour toi !
    tu seras la plus merveilleuse des mamans, ca n’a jamais fait le moindre doute 🙂
    Plein de bonnes ondes pour la suite !
    Une chose est sûre maintenant ca va marcher 🙂

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s