Ma vie Mon oeuvre·Memories

Y’a païcole aujourd’hui ?


La pensée du jour
Bucoliques et gorgés de beurre
Porteurs d’arômes entêtants
Ils vous feront croire un quart d’heure
Que vous avez le goût des champs

comptine 

L’humeur du jour
Hier en rentrant, grosse flemme de me faire à manger (râle pas maman… puis y’avait pas mes carottes 😉 ) alors hop, je me dis que tant qu’à me nourrir, autant que ce soit bon régressif. Je sors un yaourt brebis-vanille, j’ouvre ma boite à gâteaux en fer blanc, appelée avec justesse la « boite à bomberies » et je fais chauffer l’eau du thé. Tadahh. Lunch is ready !

Dieu sait combien la gourmandise n’est pas un de mes défauts, mais quand même, j’ai toujours des sablés à la maison. C’est plus dur depuis que je subis la bouffe sans gluten, mais je trouve quand même mon bonheur.
Là, je découvrais des « sablés pur beurre » Gerblé (tiens, si je leur poste çà, j’aurais p’têt des boites gratos… à étudier…) et je ne m’attendais pas à un miracle : avec de la vanille et du thé, ça leurre mes papilles, mais y’a pas de quoi inspirer un billet.

Proust avait sa madeleine, je viens de retrouver mes sablés.
Ceux de mon enfance.
Le temps d’une bouchée je suis rue de Beauvais à Senlis. Maman vient nous chercher, mon petit frère et moi à la maternelle, et nous croisons sur le trottoir celle que nous avons surnommé « Païcole » parce que chaque fois qu’elle nous voit elle demande, avec son fort accent « y’a païcole aujourd’hui? »

Si si, y’avait école aujourd’hui… et comme pour nous en récompenser, elle sort parfois d’un sachet en papier un gros sablé fondant.
Un de ceux que je cherche encore, chaque fois que j’en achète.
Un bon sablé bien sableux…

Le cadeau du jour
La précieuse heure du goûter
esteban y moi

Publicités

4 réflexions au sujet de « Y’a païcole aujourd’hui ? »

  1. Ah la nostalgie… Sentiment qui va et qui revient… Pas pour moi !!! Chouette ! Rien de regrettable ni rien d’inoubliable… Excepté Maman…. Moi tout petit c’était un agent de police ivoirien qui me faisait traverser et donnait des chewing-gum menthe… Petits frères du coutançais dans la ville du même nom… On se demandait ce qu’un « mat de peau » ainsi qu’on nommait les noirs dans mon païs…. On se demandait mais que venait il faire ici??? Ses grosses dents blanches découvertes lors de chacun de ses sourires remontaient les sourires à tous mes camarades de pension… Oublies le prêtre piètre… La messe, le boulot enfant de choeur, brimades et solitudes… Juste une minute… Je l’aurai presque oublié mais j’ai revu un sourire similaire alors casque bleu en côté d’ivoire en1987… Depuis je réponds aux sourires par l’un des miens… Était ce un ange de couleur venu m’apprendre la joie?,,, va savoir…bises à toi ptite Nora… Et au pluriel…

  2. D’abord pas contente maman t’as raison, t’avais qu’à venir déjeuner à Chantilly comme proposé !!!! émue ensuite par tous ces souvenirs de votre enfance et par cette jolie photo vous montrant cueillant des « paquereppes » en sortant de la maternelle pour votre maman. Merci pour tous ces beaux souvenirs gravés dans ma mémoire à tout jamais et surtout dans la tienne…..

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s