Et je pèse mes mots...

Le 4ème pouvoir


La pensée du jour
Il y a deux sortes de journalistes : ceux qui s’intéressent à ce qui intéresse le public ; et ceux qui intéressent le public à ce qui les intéresse – et ce sont les grands.
Gilbert Cesbron

L’humeur du jour
Parfaite illustration de la citation du jour dans les « infos » qui secouent les rédactions.
Ségo la Royale « aurait » demandé que nulle ne dévoile son poitrail dans son ministère, qu’on se lève sur son passage et qu’on jette des pétales de roses pour odorer ses pas.

C’est une affirmation du Point. Reprise « avec précautions », c’est à dire sans vérification mais au conditionnel par Apathie l’indigné du PAF, le Fig et les autres. En boucle sur les chaines dites d’infos, car si c’est vrai, la chose est scandaleuse. SI.
La Royale dément, mais l’allégation fera du buzz alors on garde l’allégation. Et à lire les comms des internautes, la chose est entendue : « on » n’en doute pas, « on » en ajoute même sur la folie de la Dame du Poitou avec des « il parait que ».
Je n’ai aucune sympathie particulière pour elle, mais j’en ai encore moins pour le nivellement de la pensée par le bas.
L’info était l’enfant du journaliste, ce héros Redfordien-Hoffmanien des Hommes du président. c’est devenu un produit de consommation de journaleux sans exigence qui place au même niveau le Segogate et la Syrie.
Il faut donner aux gens ce qu’on pense qu’ils attendent, une sorte de bouillie prête à intégrer, pré-pensée, des indignations sans combat qui satisferont le côté grognard du lambda sans mettre en danger l’économie de l’info.
Soyons petits, soyons mous, les médias pensent pour nous.

Le cadeau du jour
Dormez, Vos neurones sont lourds…
Mefions-nous-du-4eme-pouvoir-5dd29

Publicités

12 réflexions au sujet de « Le 4ème pouvoir »

  1. à moi aussi il me semble qu’il n’y a qu’un seul pouvoir …
    à qui appartiennent les médias si ce n’est aux groupes économiques ?
    pourquoi donneraient ils donc de la « vraie » info ?
    ils ne sont pas masos, au cas où le peuple se mettrait à penser et à s’indigner pour ce qui en vaut la peine ! s’indigner, oui, et faire quelque chose ensuite !

  2. Je suis d’accord avec toi. Les journalistes mélangent tout, on mélange tout … Mais il faut raison garder comme dirait l’autre !
    Merci pour ce billet d’humeur très instructif.
    Bon week-end !

  3. Bon, puisque tout a été dit sur le journalistes, je reviens à Ségolène. Madame s’appelle Royal, alors ? Cela dit, les poitrails dénudés ne seraient pas si choquants dans son ministère, il y a bien des écolos chez les naturistes, non ? 🙂

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s