Et je pèse mes mots...

La misanthrope idéaliste


La pensée du jour
La célébrité n’est pas facile à assumer, je ne vois rien de pire…
Ha si…  si peut-être, l’anonymat :geekette:
Guy Bedos

L’humeur du jour
Il y a quelques temps, j’écrivais un billet sur ce que je pensais de la pensée manichéenne.
Mon point de vue n’a pas changé. Le monde ne se vit pas en noir et blanc, il est multicolore… Et s’il est difficile de toucher « au vrai » des gens, je veux croire en celui accessible de l’individu. Il y a dans le partage des idées une richesse infinie qui peut être au service de l’intérêt général, hors du caniveau particulier.

Il y a un peu plus de deux ans, fatiguée et frustrée par les conditions de transport dégradées « offertes » par la SNCF, j’ai créé un Collectif pour « usagers fatigués mais pas résignés ». Nous étions trois animatrices principales, de  compétences complémentaires et de communes voisines. Nous souhaitions la même chose : voyager à nouveau assises et à l’heure.
En deux ans, nous avons remué les élus locaux et régionaux, les responsables de la SNCF et bien sûr les usagers de toute la ligne, compilé des stats et écrit des articles, assisté à des réunions sur notre temps de vie familiale…
Ce n’est pas évident de rassembler, mais nous avons réussi à établir et conserver un dialogue entre l’usager, le Sneufien et le politique. Un dialogue franc, direct, humain pour prendre en considération les avis, idées, besoins et « limites » des uns et des autres. Il nous a semblé normal de consulter les élus sur ce qu’ils pouvaient faire – chacun à son niveau – pour améliorer le sort de leurs administrés.

Municipales obligent, nous avons décidé de contacter tous les candidats que nous pouvions identifier pour les sensibiliser aux demandes des usagers et lorsque le maire de ma ville, qui avait toujours répondu « présent » aux réunions et sollicitations des usagers m’a demandé de rejoindre son équipe pour défendre ce dossier que je maîtrise plutôt bien,  j’ai accepté.
Pourquoi ?
Pas par ambition politique, je n’en ai aucune.
Pour l’intérêt général.
Pour que la petite dame que je vois prendre son 6h30 avec son bébé le matin ne soit plus obligée de partir si tôt de peur de voyager debout ;
Pour que les personnes âgées puissent à nouveau se rendre à Paris – médical ou plaisir – sans craindre l’écrasement ou les suppressions ;
Pour que les transports en commun, service public, retrouvent les lettres de noblesses données il y a déjà bien longtemps par les cheminots.
Pour que le bien vivre ensemble avec plus de sérénité et moins de stress soit une norme et non un vœu pieu.

Depuis que le Maire m’a demandé de rejoindre son équipe, j’ai été contactée par d’autres équipes. Mais je crois en la parole donnée : j’avais pris connaissance de son bilan et avais apprécié qu’il réponde à toutes les questions sur les casseroles dont j’avais parfois eu un écho dissonant (hélas comme souvent de manière anonyme, le courage n’étant pas la chose la plus équitablement répandue).
La gageure est de continuer à 
faire en sorte que le travail du Collectif reste au service de TOUS les usagers, comme il l’a toujours été.
Pourquoi diviser ? Pourquoi salir ? Pourquoi ne pas allier les bonnes volontés et les talents ? 

Suis-je trop idéaliste ?
Non.
Suis-je naïve ?
Peut être.
Mais je suis satisfaite de mettre cette énergie au service d’une cause qui me semble juste et si je découvre un monde nouveau, je n’en resterai pas moins moi-même.

Le cadeau du jour

sans hésitation : le manque d’humanité!
Publicités

6 réflexions au sujet de « La misanthrope idéaliste »

  1. Pourquoi à chaque fois qu’il y a un « espoir » de réelle amélioration, quelqu’un essaie de mettre son grain de sel ?
    J’ai une voix à donner pour cette ville, et ça me désespère de me dire que je pourrais risquer de voter pour des gamins imbéciles qui n’ont rien d’autre de mieux à faire que de cracher sur les autres. Pourquoi est-ce que je voterais pour quelqu’un qui n’a pas l’air de prendre sa candidature au sérieux ?

    J’espère vraiment que l’on pourra revenir à une politique dans l’intérêt de tous, pour améliorer son quotidien. Merci pour toute cette énergie, les autres devraient prendre exemple s’ils n’ont rien à faire. Le seul avantage aura été de m’aider à éliminer des candidats de mes choix.

    Bref, désolé pour ce commentaire légèrement violent, et bon courage pour la suite. Merci de continuer comme ça, c’est l’esprit que j’aime et je pense que c’est quelque chose qu’il manque à beaucoup.

    1. merci 😉
      ce qui est sérieux pour moi c’est la notion d’engagement et de loyauté, certes, mais avant tout la justesse.
      il ne faut pas désespérer : les gens savent lire, ceux de mauvaise foi ne m’intéressent pas.

  2. je ne suis pas naïve, je le sais bien qu’en politique tous les coups bas sont « permis » (d’ailleurs, elle est à bannir cette expression, justement, non, tous les coups ne devraient pas être permis !) mais je ne comprends pas pourquoi le débat politique ne tourne pas juste autour de projets et d’idées défendus parce que chaque partie y croit, se bat pour améliorer le quotidien de leurs concitoyens.
    Au lieu de cela, à côté des projets affichés, une guerre secrète se livre pour intimider, discréditer et salir l’/les autre(s) partie(s). Je ne comprends toujours pas pourquoi gaspiller autant d’énergie qui pourrait être utilisée à bon escient pour le bien de TOUS ?

    Qu’est ce qui anime certains au fond?
    Un vrai projet pour leur ville et pour leurs habitants ?
    Que nenni! Il s’agit avant tout d’un intérêt purement personnel, de pouvoir pour le pouvoir, d’ego, de prestige …bref toutes les mauvaises raisons pour faire de la politique.

    Je pense sincèrement que si on se destine à une carrière politique, c’est avant tout car on aime autrui, on aime agir pour améliorer la vie de ses compatriotes, une sorte de dévouement, de don de soi pour le bien de TOUS.

    Visiblement, certains n’ont pas cette fibre et se servent de la politique pour atteindre d’autres objectifs personnels (et donc pas collectifs).

    Bref, bon courage à vous. De tels actes sont à vomir. Comme vous le dites, c’est du niveau du caniveau … Restez droite dans vos bottes et restez animée par votre volonté de faire bouger les choses dans le bon sens.

  3. C’est une belle et courageuse initiative. Certes, le monde politique ne donne pas envie de s’y frotter mais si on reste sur le constat « tous pourris » rien ne changera jamais.
    Alors que les personnes droites, justes et soucieuses des autres interviennent, cela ne peut qu’améliorer les choses.
    Bravo, Pooky, d’ailleurs, le monde de requins tu connais bien 😀

    1. Je vais faire de mon mieux en tous cas! Et oui, les requins, ça devrait aller
      Je vais tenter de tenir un  » journal de campagne » pour relater ce que je vois

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s