Billet allégé.·Et je pèse mes mots...

Lettre à un jeune « poète »


La pensée du jour
L’acte le plus artistique d’un artiste : choisir son public.
Roland Topor

L’humeur du moment
L’artiste-rappeur Orelsan avait commis sous forme de chant d’homme blessé (comprendre « cocu ») une daube infâme et infamante à l’égard des femmes.
« Sale pute ».

Extrait –Attention, richesse de la rime :
«J’croyais que tu étais différente des autres pétasses
J’te déteste j’te hais
J’déteste les petites putes genre Paris Hilton les meufs qui sucent des queues
de la taille de celle de Lexington
T’es juste bonne à te faire péter le rectum
même si tu disais des trucs intelligents t’aurais l’air conne
J’te déteste j’veux que tu crèves lentement.
[…]
J’ai les nerfs en pelote (sale pute)
J’vais te mettre en cloque (sale pute)
Et t’avorter à l’Opinel. »

Plainte de féministes, jugement hier : on ne touche pas à la liberté de création.

Entre l’année de sortie de la bouse et le jugement, le jeune rappeur libre a « mûri« , est rentré dans le rang (commercial) et a pondu un peu de cette pollution auditive dont nous sommes abreuvés, parfois à l’insu de notre plein gré, sous forme de leçons de vie.
Récompensée par les professionnels de la profession…

Extrait – Attention, richesse de la rime :
« T’as besoin d’une voiture pour aller travailler
Tu travailles pour rembourser la voiture que tu viens d’acheter
Tu vois le genre de cercle vicieux
Le genre de truc qui donne envie de tout faire sauf de mourir vieux
[…]
Au fond, je crois que la Terre est ronde
Pour une seule bonne raison
Après avoir fait le tour du monde
Tout ce qu’on veut c’est être à la maison »

Je ne suis pas loin de trouver ce texte plus condamnable que l’autre.
Insidieusement réducteur sous couvert de philosophie à deux balles il contribue à encourager décourager le velléitaire qui sommeille chez beaucoup. Vivons petits… Soyons restreints.


Orel sois chic,
range ton bic
Va vivre un peu
Tu penseras mieux
Va lire un peu
Tu écriras mieux
Ha han han

Orelsan
Tu m’vrilles les tympans
Ta philosophie
c’est tellement petit …
le nivellement pas le bas
ne passera pas par moi
Tes ritournelles
Méritent que ma poubelle
‘Ta gueule Orel
Ha han han

Mais finalement,
on a les « philosophes » qu’on peut…


Le cadeau du jour

Les temps changent
«  la simplicité mais ça n’existe plus. »
Pas sûre que ce soit pour le mieux.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Lettre à un jeune « poète » »

  1. Cette histoire c’est passé. Je pense qu’il s’est assez exprimé sur cette polémique comme ça, en effet tu as cité la chanson commerçiale de son album, facile de s’attaquer comme ca, même si je condamne pas « Sale pute ».

    1. Je ne pense pas m excuser d être un plus plus exigeante et de ne pas m enthousiasmer pour l indigence ambiante 😉
      Il se fait connaitre via une chanson polémique et maintenant il pond de la soupe.
      Tu as le droit d aimer la soupe et moi celui de préférer de vrais textes.

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s