Et je pèse mes mots...

Des chiffres et des lettres


La pensée du jour
Ceux qui ont voulu changer le monde en sont morts…
et ceux pour qui rien n’a changé sont morts également.

Jacques Sternberg

L’humeur du jour
Déjà, à l’école, je n’aimais pas les maths.

Pourtant, quand je serai morte, qu’est ce qui restera de moi,
une fois les hommages rendus et les larmes raréfiées chez ceux qui restent
et quand il ne reste personne ?

Deux dates, gravées dans du marbre, la durée de vie en soustraction.

Des relances, des factures, des recouvrements, quelques sommes dûes, ici ou là, instantané chiffré de mon existence.

Une évaluation arbitraire des mes biens, sur l’air de « est-ce que ça vaut le coût d’être récupéré ?» quand ce ne sera pas celui du « qui veut quoi ?».

Deux colonnes chez un notaire, débits et crédits pointés, la différence minorée d’un pourcentage taxé et de frais facturés à de potentiels héritiers.

Les chiffres me survivront, mais pourtant
déjà, à l’école, je préférais les lettres.

Le cadeau du jour

on est bien peu de choses…

Publicités

10 réflexions au sujet de « Des chiffres et des lettres »

  1. confirmation de ton propos d’hier, tu n’as pas le tonus habituel.
    penser à ta succession à 5 h 47 est peut être la suite d’un mauvais rêve.
    moi j’y pense, mais je n’ai pas ton âge et c’est concrètement avec le notaire.
    haut les coeurs Pooky !!!
    la vie appartient à ceux qui se lèvent tôt, nous en faisons partie….
    il y a longtemps que je suis devant mon écran, il fait encore nuit mais les coqs chantent, bizarre….il y en a 1 qui sent qu’il va passer à la casserole….
    il se nomme Vincent et ses copines viendront aussi le chercher devant la marmite. on est bien peu de chose, c’est mon amie la rose qui me l’a dit…

  2. C’est un article que j’aurais pu écrire, car j’ai la phobie des chiffres, moins maintenant depuis que j’ai réappris mes tables de multiplication avec Andréa. Du coup, je ne suis plus sidérée par les chiffres, même si je n’aime toujours pas ça, et quand je tombe sur une question de math sur un quizz, je mets le temps mais j’arrive à répondre. Ma psy m’a pas mal aidé aussi.
    Il n’y a pas si longtemps, c’est ce que je me disais : « que restera-t-il de moi à ma mort ?  » « que laisserais-je comme souvenirs auprès des gens ?  » Je suis persuadée que ce sera un bon débarras pour tout le monde vu le nombre d’amis que je compte. Toi, tu es aimée, soutenue, tu as des tas d’ami(e)s, et ne restera de toi pas que des chiffres mais beaucoup de l’amour que tu sais transmettre, ta légèreté même si elle est mise à mal en ce moment. Elle est là, en toi, un peu trop cachée, oubliée, mais elle est là ! Il n’y a que toi pour aller la chercher et je suis sûre que tu y arriveras. Il est 9h15, j’espère que ça va mieux et que tu sais à quel point les gens t’aiment et à quel point tu le mérites. Tu ne voudrais pas faire de peine à Gribouillis quand même ? Ni à Zibounette ? Gros bisous et courage ma punchilinette

  3. il faut te ressaisir, ce n’est pas le tonus habituel, mais tu n' »es pas la seule dans ce cas, il y a des moments douloureux dans la vie, des moments plus joyeux aussi. En ce moment, la période est plutôt sombre, mais tu vas bientôt voir le soleil briller…..et puis, tu oublies effectivement ta Zibounette qui te manifeste tant d’amour et celui de ton « doudou » alors ? ce n’est pas ce que j’appelle « être seule », tu construis une vie et tu sais la faire belle d’habitude, alors, respires un bon coup, pense à l’avenir, tu as tellement d’années devant toi, ta vie n’est pas terminée, loin de là et je le répète, tu n ‘es pas seule….même si parfois, tu en as l’impression fausse !tu sais que tu peux compter sur moi également, sinon, à quoi et pour qui servirais je ? Alors ma ZZ, courage ! tu es aimée sans aucun doute, il faut le croire. Ne te laisse pas aller au marasme qui n’est que passager…..bisousssssss

  4. J’ai envie de te dire les paroles mais les écris restent
    Alors avec tout ce que tu écris , ce que tu laisses dans le coeurs des catzounettes (et dans tous les autres coeurs dailleurs)

    Tout ce qu tu nous laisse tous les jours grâce a ce cocoon de douceur que tu as su construire .
    Tes mots doux régulièrement distribués à travers la France entière ..

    Ta maman a raison Pooky !: tu as construit une vie , tu a su la rendre douce a ton entourage, et tu ne dois surtout pas te faire de fausses impressions .
    Tu laisseras ton empreinte partout où tu auras marché (au sens propre comme au sens figuré )

    J’ai horreur des chiffres moi aussi (même des tables de multiplications Sam Léon )

    Mais je vais essayer de laisser des lettres pour tous ceux que j’aime , que je respecte , (et tu en feras partie)
    Pour que après mon départ (le plus tard possible cela dit)
    On puisse les lire et se rappeler un peu de moi en ce disant elle a au moins essayé de ‘m’apporter un peu de soleil dans ma vie ..

    Je sais que même si tu habites dans le nord tu as beaucoup de soleil dans le coeur toi aussi
    Plein de Gros bisous ❤

  5. Au delà de toute considération personnelle, c’est un constat objectif. Pas joyeux, mais objectif.
    Quand on arrive chez le notaire, quand tout est terminé, que vous ayez vécu comme une ordure ou comme un sain ne compte pas, que vous ayez eu des amis ou vécu seul non plus : il reste deux colonnes de chiffres, une liste de biens et comment les partager…
    Le transmettre aux enfants quand on en a. Mais sinon? un leg à une oeuvre? Et effectivement, on survit dans le coeur des gens qui nous survivent, mais ça ne dure pas l’éternité non plus.
    Au delà de toute considération personnelle, ça fait sacrément réflechir sur le sens de la vie, sur ce qui compte pendant qu’on est ici, sur notre finalité.
    Et ça devrait rendre humble plus d’un, assis sur ses euros et définis par ses biens ou sa puissance.
    On perd le sens du fondamental et notre vie si rapide ne nous permet pas toujours – ou nous ne nous permettons pas – de ralentir ou de nous arrêter pour pondérer.
    et c’est bien dommage.

  6. Rien n’est facile dans une vie, cela se saurait….! et les deux colonnes de chiffres restantes chez le notaire, tout le monde n’a pas la « chance » de les avoir, alors, il faut relativiser…Quant au legs, avant d’en faire don aux œuvres, quand on a une famille, je serais d’avis de penser d’abord à ces personnes ! mais, çà aussi, c’est affaire personnelle, chacun fait comme il le sent.

    Je suis d’accord avec toi sur le fait qu’il faille bien réfléchir au sens que l’on donne à sa vie avant de commettre l’irréparable, la vie est tellement courte …. allez, courage ZZ ! tu tiens le bon bout, après l’automne, l’hiver, il y a le printemps et là, tout renait …!

  7. comme tu le dis « quand on a aussi une famille », ce qui n’est pas le cas de tout le monde. ce n’est pas un blog nombriliste sur moi, moi et moi, mais une réflexion au sens large 😉

  8. Ha! tu connais ma position sur la vie, la mort et surtout le côté organique et non, je n’irai pas au paradis et tout le reste. faut trouver l’équilibre entre notre éphémère et l’énergie qu’on y met. quant à la famille, il y a aussi celle qu’on se fabrique quand on né orphelin et qu’on ne se reproduit pas! mais parfois, mieux vaut une famille de coeur que des casse couilles de sang, il suffit de regarder autour de soi et d’être honnête sur les liens du sang, si c’est pour se voir à un mariage ou un enterrement, mieux s’abstenir! moi j’ai du bol, mais c’est pas le cas de tout le monde

  9. Le Qi Gong est une bonne solution pour se poser. C’est pas parce que notre société est ainsi faite ( ce qui me désole, m’attriste, me révolte…. ) qu’il faut faire ce qu’on nous dit de faire, penser ce qu’on nous dit de penser. Nous sommes adultes et responsables ( normalement ! ) et c’est à nous de choisir la voie que l’on veut prendre. Notre monde actuel est en train de bouger, et comme certains attendent le Messie, moi j’attends un monde meilleur.
    Pat n’y va pas avec le dos de la cuillère, mais je suis entièrement d’accord avec ça !

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s