Et je pèse mes mots...

LCL ? Pas « une banque à qui parler »


La pensée du jour
Serons-nous capables de choisir les éléments de la technologie qui améliorent la qualité de vie et d’éviter ceux qui la détériorent ?
David Baltimore

L’humeur du jour
Comment j’ai eu envie de jeter mon téléphone par la fenêtre.
Puis de dessouder un abruti.


A la base, j’avais un besoin simple : obtenir du conseiller responsable d’un compte que je suis supposée gérer au LCL les codes internet (3,50€/mois prélévés depuis des mois) et savoir où se trouve la carte bleue payée mais jamais reçue, afin que je puisse règler des factures.
Sur le relevé de compte, un numéro (surtaxé) pour joindre “mon” conseiller.
En fait, un serveur vocal.
Mais tellement perfectionné qu’il comprend la phrase que je vais prononcer. « Au signal, indiquez le motif de votre appel, c’est à vous ». Je réponds docilement « je veux parler à mon conseiller ».
Miracle, la machine a compris.
Mais ça se complique « Pourquoi voulez parler à votre conseiller. ». Heu… « Nous n’avons pas compris votre réponse ». Forcément, je n’ai rien dit…
Je raccroche, penaude et je me dis qu’à défaut de passer par la porte… j’envoie un fax et 5 semaines plus tard,  la conseillère me rappelle. C’est le vendredi 15 juillet, ce qui limite mes chances d’être dispo. Mais le message est rassurant : elle va me recontacter « prochainement ».
Je patiente 2 semaines, tente le mail sur le site –une réponse automatique me rassure immédiatement, mais rien… J’appelle le siège social, une jeune femme me donne « le » truc pour tenir voix au serveur vocal « ne dites rien, vous serez dirigée vers un conseiller » .

Effectivement, un jeune homme prend mon appel, mais non seulement il n’est pas payé pour prendre un message ou me passer ma conseillère (et pour cause, le concept même du centre d’appel c’est de parler à la terre entière mais jamais à la bonne personne) mais il m’encourage, puisque le serveur vocal ne me plait pas, à parcourir 90 kilomètres pour poser en direct mes questions à ma conseillère.
Sans être certaine qu’elle aura les réponses.
Ni même qu’elle sera présente.


On n’a jamais eu autant de moyens de communication et c’est pourtant devenu beaucoup plus compliqué qu’avant.


A ce jour, « ma » conseillère est toujours muette.
Puisqu’elle est partie en vacances.
5 mois pour joindre un conseiller bancaire…
LCL, c’est plutôt «moins moins» que «plus plus ».

Le cadeau du jour
Je me suis sentie un peu comme ça…

Publicités

5 réflexions au sujet de « LCL ? Pas « une banque à qui parler » »

  1. Je suis on ne peut plus d’accord avec ta réflexion, on ne sent, en effet, de plus en plus démuni face à toutes ces nouvelles technologies qui nous isolent un peu plus du contact humain ! Idem dans les magasins où les machines remplacent les hôtesses de caisse…..Jusqu’où ira cette modernisation ? quelles conséquences sur la vie de tous ? notamment les personnes seules à cause des divorces, des décès….
    J’habite en appartement et à part quelques voisins qui échangent un peu de paroles, d’autres ne vous connaissent même pas ! çà fait réfléchir à l’avenir, si avenir il y a…Bon, je ne veux pas plomber votre moral, la météo s’en charge….

  2. ça devient franchement chiant leur répondeur à la noix ! On te fout un tas de message histoire de te faire payer du téléphone, tu arrives ( quand tu as de la chance ) à pouvoir parler à un conseiller, et bing, :  » rappelez plus tard, tous nos conseillers sont en communication !  » t’as plus qu’à recommencer …
    Nous sommes de plus en plus d’humains sur terre et on a jamais été aussi isolés. Ce doit être le comble du paradoxe humain.

    Trop drôle cette série canadienne. C’est miss Andréa ( ma fille ) qui m’a fait connaître ) Trop con, trop bon ! Et tellement vrai en ce qui concerne le téléphone. Bientôt il n’y aura plus assez de touche sur le clavier ….

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s