Ma vie Mon oeuvre

BarbaRonchon


La pensée du jour
La vie, on est toujours à pester contre elle et quand elle nous quitte, on râle.
Roland Bacri

L’humeur du jour
Y’a des matins comme çà.

Je me sens « thon ».
J’ai DEUX boutons au menton (dédicace SimChin).
Et – invisible mais douloureux – une sorte de ganglion.
Je suis coiffée comme un mouton.
Pas de doute, je suis en mode «ronchon».

Ça marche aussi en « i ».
J’suis toute bouffie.
Tombée du lit.
Marre du ciel gris.
Marre de la pluie…
 
Je peux le décliner en A, E, O ou U tant la mauvaise foi (et un certain talent Barbeliviesque) s’accorde avec mon humeur grincheuse probablement très très hormonale. Parce qu’en vrai, je suis TOUJOURS de bonne humeur. D’ailleurs, dans le Larousse, «Pooky est la bonne humeur incarnée» illustre la définition.
Pour compléter le tableau, j’ajoute que je me balade en slip dans mon bureau pendant que mon pantalon sèche (merci le nettoyage des rues au jet puissant) et que mes cheveux se sont placés tout seuls avec un effet Linda de Suza qui doit tout à l’humidité et rien à mon talent.
 
Je geins, j’me plains… heureusement, il y a des choses qui recadrent vite fait, bien fait.
 
Comme comparer le contenu de mon sac (bouteille d’Hépar, sablé sans gluten acheté Bio, sveltesse vanille), avec celui que remplit le type, rue Saint Denis, à partir de la poubelle du Monop.
Comme repenser à mes jérémiades de ne pas pouvoir porter une de mes mille robes ou sandales « pour cause de météo inadaptée » quand le SDF près de la gare du Nord, celui qui dort tout l’été sous le même abribus, porte toute sa garde-robe sur lui.
Comme me dire que j’ai mal dormi, certes, mais chez moi dans un lit et non par terre.
Et que si je me lève à l’aube c’est au son de musique et non des voiturettes des nettoyeurs de rues.
Que si je commence mes journées de travail tôt, c’est par choix et non parce que ça m’est imposé. Que j’ai un métier, pas un travail promesse d’Eldorado « France » comme pour ces ouvriers du bâtiment qui retapent la Samaritaine.
 
Du coup, je ne suis plus ronchon mais chafourée. Parce que globalement impuissante. Parce que les douches au champagne des Paris Hilton feront toujours vendre plus de papier que le combat quotidien des nouveaux pauvres pour subvenir à leurs besoins.
 
Il y a toujours « tout ça » qui cohabite dans ma tête. Parce que cela ne me semble pas « juste » au sens strict du mot.
J’ai des soupapes, bien sûr. Je regarde des photos de bonheur simple : mes chats.

Ou bien – et on ne se moque pas – plaisir ultime, je bois un thé, Zibou posée sur moi, en regardant un épisode de Barbapapa. A ce jour, ce dessin animé représente encore pour mon cœur d’enfant l’allégorie de l’espoir d’un monde plus juste.

Le cadeau du jour
Ce n’est pas mon épisode favori, mais il donne bien le “ton”

Publicités

14 réflexions au sujet de « BarbaRonchon »

  1. Mais ma chère, tu as le droit d’être de mauvaise humeur, et des ronchonneries comme ça, j’en veux bien tous les jours, car tu n’oublies pas ton humour légendaire !
    C’est vrai que relativiser permet d’arrondir les angles et de se dire qu’on n’est pas si mal loti. Mais quand ça va pas, ça va pas ! Moi, c’était samedi : j’avais deux tartes à faire, ben j’ai fait que des conneries !

    Eh oui, la vie est faite d’injustice, mais une fois au fond du trou, on est tous à égalité !

    Peut-être que si tu jettes un oeil, voire deux yeux à mon roman, tu retrouveras peut-être le sourire par cette journée tristoune. Gros bisous à mon Barbaronchon ! Une bonne chose de faite !

  2. Que t’arrive t’il Pooky ? ce n’est pas 2 malheureux boutons qui vont entamer ton moral ? Le soleil n’est pas toujours au rendez-vous dans la vie ! tu ne subis pas encore les méfaits du temps qui passe, tu verras, il y a pire que des cheveux qui frisent sous la pluie…mais tu as le droit d’être ronchon c’est formulé tellement drôlement que même ta mauvaise humeur réussit à nous faire sourire ! allez courage, la vie est belle….

  3. Alors alors… ma méthode
    – te lire
    – regarder des vidéos drôles soit des Inconnus, soit des Nuls

    bon courage avec ton menton à bouton sous ton casque de mouton

  4. – Alors d’abord je pleure un bon coup (comme ça je p*sserai moins)
    -puis je relativise en pensant aux autres et je me rends compte de la chance que j’ai (le jour où j’ai vécu un truc vraiment difficile,j’ai regardé une émission sur les gens défigurés,j’ai réalisé que je n’étais pas à plaindre)
    -Puis j’essaie de voir la situation avec humour
    -Et enfin je me donne un bon coup de pied au derrière (virtuel). Ça me rappelle l’horrible réveil de ma fille  » allez les Winx, on passe à l’action ».

    Bref,il y a un temps pour pleurer,un temps pour se relever.
    et une petite phrase pour illustrer « Et si tu tombes 7 fois,toujours se relever huiiiit ». Tu vois Pooky que Mylène ne fait pas que des chansons tristes?

  5. Je suis entièrement OK avec les solutions de Melo. Petite précision, la phrase  » tomber 7 fois, se relever 8  » na pas été inventée par Mylène ( quoique je l’adore ! ) mais je ne vous dirais pas d’où elle vient, j’ai oublié, mais Philippe Labro a repris cette phrase comme titre d’un bouquin excellent où il parle de son expérience de dépressif ! Bon Pooky, tu n’en es heureusement pas là !
    Smile !!!!

  6. Qu’il est juste ton billet
    et plein d’humour ce qui n’est pas a négliger
    je te dirais que je fais comme toi ,je regarde autour de moi , et que je me dis que je n’ai pas a me plaindre..
    Il y a plus heureuse , mais bien plus malheureuses que nous

    Et puis je te donnerai ce dicton (que je ne suis dailleurs pas parvenue a mettre dans ma signature ce matin Grr , mais merci de m’avoir aidée entre  » 😉
    Joies et peines sont inséparables..
    Elles viennent ensemble et quand l’une est assise à tes côté…
    Souviens toi que l’autre est endormie sur ton propre lit.
    😉

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s