Et je pèse mes mots...

Comment décoller un BarbaGlue


La pensée du jour
Mon rêve : devenir le collant d’Ursula Andress.
Woody Allen

L’humeur du moment
Il y a quelques années, quand j’étais encore belle et séduisante plus jeune, j’ai connu un BarbaGlue.

Un gentil garçon, certainement, mais de mon côté, rien en commun, rien à lui dire, aucune attirance… la totale ou plutôt le néant!

Un jour qu’il avait été témoin d’un mini malaise migraineux, il avait eu la gentillesse de porter mon sac et de m’accompagner jusqu’à un banc.
Dès lors, il saisit cette occasion pour engager quotidiennement la conversation voire « plus si affinités ».
Suite classique.
Plus il me collait, plus il insistait pour créer une proximité, plus j’avais envie de le fuir (dans un premier temps) et de le baffer ensuite. Mais pour ça, il m’aurait fallu le toucher et ce n’était pas envisageable…

Il montait dans le bus 2 stations après la mienne en me fixant avec une intensité angoissante pour m’obliger à le saluer (séquence érection) puis si la place était libre il s’asseyait à mes côtés (séquence éjaculation). L’orgasme ultime était atteint s’il parvenait à me coller jusque dans le train.

Votre gentille Pooky était bien embêtée : comment se débarrasser d’un BarbaGlue sans être inutilement cruelle ?

Méthode testée et approuvée en 3 étapes (pour toi, M’ame Scarlet)

1) faire copine avec une fille dont l’arrêt se situe entre le vôtre et celui de BarbaGlue. Lui réserver systématiquement la place près de vous. Engager avec elle une conversation suffisamment animée pour ne pas avoir le temps de voir les passagers qui montent.

2) si la copine n’est pas là, demander à un ami de vous téléphoner à l’heure H (merci NicoMio) et de vous tenir un langage tendre et amoureux. Rougir en répondant, minauder et raccrocher avec un profond soupir rêveur. Au besoin, secouer la tête en murmurant « ha, il est fou… ». Re-soupir.

3) enfin, aux grands maux les grands remèdes, trouver un Pookito et lui demander de vous embrasser langoureusement au moment où BarbaGlue arrive sur le quai. C’est extrême là, j’en conviens. Mais c’est diablement efficace.

Et puis… ça peut vous rapporter un Pookito !!

Le cadeau du jour

Publicités

5 réflexions au sujet de « Comment décoller un BarbaGlue »

  1. Grosse erreur à rectifier dans la première ligne de cette article. Vous dites : « quand j’étais belle et séduisante » (deux mots que vous venez de rayez …. sans doute dans un excès de modestie).
    Vous l’êtes toujours Pooky, mais avec ce « petit plus » que l’on appelle la maturité et qui donne du relief à la beauté.
    Je pense que tous vos lecteurs partagent mon modeste mais nécessaire avis.

  2. Ha j’adore !
    Tu dévrais écrire un manuel à usage du comment survivre dans ma jungle urbaine quand on est une jeune et jolie jeune femme
    La Pooky n’a jamais les cheville qui enflent, car La Pooky est toujours lucide sur ces qualités et défauts.

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s