Et je pèse mes mots...

Un rien m’étonne…


La pensée du jour
Parce que le beau est toujours étonnant, il serait absurde de supposer que ce qui étonnant est toujours beau.
Charles Baudelaire

L’humeur du moment
Je n’ai rien contre la chirurgie dite « esthétique », mais c’est comme en tout : les excès sont terribles.
Ou comiques.
A force de tirages de la partie haute du visage et de gonflage des pommettes et des lèvres, je croise souvent des femmes au regard en permanence étonné. J’ai le réflexe de regarder autour de moi ce qui provoque leur surprise, mais non, il n’y a rien !

Moi qui aurai à vie des joues de hamster bien nourri, j’ai évidemment du mal à comprendre le remplissage par injections (en bonne pleutre, j’ai, de plus, peur des aiguilles).
Et puis, je refuse de prendre le risque de perdre mon identité en me figeant, ou en devenant progressivement quelqu’un d’autre (ok, quand on voit Jocelyne Wildenstein, on a plutôt envie de dire « quelque chose » d’autre).

Les exemples d’actrices qui se sont abimées ne manquent pas. Leur mono-expression les cantonne à des rôles passionnant dans des publicités pour des parfums, des anti-rides (quelle ironie) ou du Schweppes… Par charité, je ne citerai que Nicole K. et épargnerai les autres…
Bon sang, personne n’a pu leur conseiller d’arrêter ? On devrait mettre sous les verrous ceux qui pratiquent la chirurgie inesthétique !

Je ne suis pas aveugle : je vois bien que quelques améliorations feraient de moi, modeste merveille, une femme splendide.
Mais je ne m’y résous pas. Car ces imperfection, c’est AUSSI moi.

Ça ne m’enchante pas de voir des rides apparaître au coin des yeux, mais la peur de gommer mes expressions ou ma personnalité est plus forte que la promesse d’une fraicheur qui partira de toutes façons.
J’ai pris conscience de cela il y a peu, quand un dentiste m’a proposé de « redresser » mon sourire. J’ai été tentée pendant quelques minutes, jouant avec l’idée… et puis non, j’aime mon sourire particulier (merci « ma » dent !) Il fait partie de moi et j’aime qui je suis.
Je ne ressens ni le besoin ni l’envie de commencer à me retoucher comme un meuble qu’on répare.

Je ne jette pas la pierre à celles qui aiment avoir le regard d’un lapin pris dans des phares d’une voiture, mais je sens bien que ce n’est pas pour moi.

Le cadeau du jour
Nicole, un peu étonnée d’être sur mon Blog…

Publicités

9 réflexions au sujet de « Un rien m’étonne… »

  1. t’a raison Pooky parce que t’es belle comme tu es!
    oui à la chirurgie réparatrice, non à la chirurgie esthétique, surtout à outrance, même si j’avoue que parfis j’ai été tentée!

  2. C’est comme le maquillage : un peu, ça redonne de l’éclat, beaucoup, ça vieillit et c’est vulgaire. Il y a toutes sortes de chirugiens, des doués, des moins doués, voire pas du tout.

    Si l’on veut atténuer le passage des années, il faut avoir le goût sûr et la main légère. De toute façon, une femme de 50 ans ne ressemblera jamais à une jeune fille de 20, et un vrai bon chirurgien ne lui proposera pas une opération qui ne lui correspond pas, la défigure ou nie sa personnalité, les petits défauts qui font son charme.

    Après, on trouvera toujours des charlatans….

  3. 😉 J’adore ton « Je ne jette pas la pierre à celles qui aiment avoir le regard d’un lapin pris dans des phares d’une voiture, mais je sens bien que ce n’est pas pour moi. »

    Il n’empêche qu’après avoir vu la photo de toi à ton mariage, je me demande bien ce à quoi tu ressembles maintenant? Je suis sûre que tu dois être superbe…! (et puis je veux voir ta deeeent!)

  4. Moi qui aie toujours été plutôt complexée par mon physique, la chirurgie ne m’a jamais tentée : aiguilles, opération.. beurk ! Je crois que le problème majeur, c’est comment et quoi faire avec son corps. Davantage un problème spacial peut-être que l’image elle-même !
    Après, je devine que quand on a un pif de travers, ou busqué ou très grand, on peut peut-être faire quelque chose, sans avoir un nez à la Mickael Jackson et là, on devrait plutôt parler de non-nez !

    Je crois que c’est quelque chose pour laquelle il faut longtemps réfléchir, peser le pour et le contre.

    Et je me dis que des nanas comme Nicole Kidman qui se font refaire par des mecs doués puisqu’elles ont l’argent pour se les payer… ben ouais, bof le résultat !

    J’ai lu je sais plus où que les nanas avaient tendance à toute ses ressembler : mêmes profils, mêmes traits. On va vers du clonage !!! Mon opinion : aucun intérêt !

  5. Je suis moi aussi pour la chirurgie réparatrice
    Celle faite pour redonner l’envie de vivre a des personnes gravement brûlées , malades ,ou avec des défauts difficiles a assumer .

    mais les joues trop remplies , ou les lèvres « en foie de veau »

    je dirai non définitivement 😉

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s