Les Transports et les Communs

Inspirez, expirez


La pensée du jour
Le génie est fait de un pour cent d’inspiration et de quatre-vingt-dix-neuf pour cent de transpiration.
Thomas Edison

Thomas, j’ai une grande nouvelle pour toi. Les génies se ramassent à la pelle dans les transports en commun…

L’humeur du moment
Bon rien que la citation laisse deviner comme des relents de grogne ce soir…

Pourquoi, pourquoi, pourquoi suis-je si petite ? Pas naine, mais petite…
J’entends déjà mes fans protester « mais non, t’es pas petite ».
Si fait.
Je mesure juste ce qu’il faut pour voyager régulièrement le museau niché dans les aisselles de parfait inconnus – ou de génies, devrais-je dire…
Les odeurs, il n’y a pas d’heure pour les éviter.

Le train du matin m’ouvre ses portes sur des effluves condensées de chaleur humaine. Voyager sur la plate-forme offre l’avantage de profiter pleinement des émanations d’urine.

Le premier métro et ses arômes du sommeil de corps non lavés.

Marcher dans Paris à l’heure des poubelles… Zigzaguer derrière les moto-crottes, éviter les jets nettoyants qui propulsent les immondices.
Je sais. Je cherche les embrouilles…

Vient l’odeur des croissants, du pain, des cafés.

Parenthèse « bureau ». Soir.

Ligne 4 :  sauna de chaleur humaine et air vicié . Cocktail unique de senteurs âcres, aisselles, pieds, cheveux, haleines et autres. Il suffit d’ouvrir grand ses poumons. Voyage en apnée visuelle, auditive mais surtout olfactive.

La Gare du Nord, celle qui ne sent pas les vacances mais le boulot, le stress, la fatigue, les herbes et les épices.

Paris, je le vis en Odorama.

Le cadeau du jour
cadeau raffiné.

odeur1

Publicités

11 réflexions au sujet de « Inspirez, expirez »

  1. Oh un nouvel article depuis mon passage il y a quelques minutes ! 😀
    …Ton texte m’a fait sourire (que d’INSPIRATION ! =)), nous voyageons sans nul doute dans les mêmes transports en commun…
    …La BD m’a fait mourir de rire… Bref… Merci Pooky ! =)

  2. La gare du Nord !
    Un lieu que je connais assez bien

    Mon oncle y était chef aiguilleur dans les années 70 😉
    Et il me décrivait souvent ces inconvénients olfactifs..
    Chaque fois que j’y suis allée , en bonne provinçiale que je suis , je n’ai bizarrement jamais fait attention à ces problèmes là ..
    Mais c’était souvent en été , et donc moins de monde , et puis je venais en touriste …

  3. ça aussi la taille dépend d’une norme. Mais ça m’étonnerait que tu sois plus petite que moi ! 1,56 m ! Et toi ? En tout cas, je n’ai jamais eu de complexe avec ma taille, si bien que je ne porte pas de talons pour essayer de me réhausser et me niquer le dos ( ou les chevilles ) au passage ! Quand tu as fait la description de toutes ces odeurs, je me suis dit :  » quand même, elle est pas plate comme une carpette !  »
    Et puis, tout ce qui est petit est mignon ! na !

  4. tout à fait
    je suis souvent à hauteur d’aisselles!! mais je m’aime comme ça, 163 cm de pure merveille verticale!
    plus sérieusement, les transports, ça sent pas la rose…

  5. ha ha ha
    tu es la première à me dire grande. ça mérite un bécot
    mes copines me dépassent d’une tête ET portent des talons!! et y’en a une qui m’appelle « le gnome »!

  6. Pas sympa les copines !!!! Je crois que la taille moyenne chez la femme est 1,60m. Tu vois, tu es dans la norme !!!
    Merci pour le bécot. ce sera une des rares fois où tu seras obligée de te baisser pour embrasser quelqu’un. Tu vois, tout arrive !

Chic ! Un message :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s